L'Usine Auto

Estrosi donne son feu vert aux remboursements de Renault et PSA

, , ,

Publié le

Le gouvernement a donné son accord. Les deux constructeurs français, Renault et PSA Peugeot Citroën, vont pouvoir rembourser une partie de leur prêt à l’Etat par anticipation. C’est ce qu’ a annoncé le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, le 27 mai.

Estrosi donne son feu vert aux remboursements de Renault et PSA © DR

Renault et PSA Peugeot Citroën avaient proposé début mai de rembourser en avance le prêt que leur avait accordé le gouvernement en janvier 2009, d’un montant total de six millions d’euros. La réponse du gouvernement est tombée : c’est oui.

Ils pourront rembourser ensemble au moins un milliard d’euros du prêt par anticipation. « Ce remboursement permettrait aux deux constructeurs d'alléger leur dette et à l'Etat d'engranger au moins un milliard d'euros, qui viendrait s'ajouter aux intérêts déjà versés », a expliqué le ministre. Au total, l’Etat a touché près de 360 millions d’euros d’intérêts grâce à ce prêt. L’argent versé devrait être utilisé « dans des projets les plus innovants possibles », a assuré le ministre.

Reste que chaque constructeur doit encore faire des propositions. Quant à la date du remboursement, les deux groupes ne semblaient pas s’en tenir aux mêmes temporalités. Renault suggérait de rembourser le plus rapidement possible alors que son concurrent évoquait une échéance avant la fin de l’année.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte