Estée Lauder relève ses prévisions après un solide 1er trimestre

(Reuters) - Estée Lauder a publié mercredi des résultats meilleurs que prévu pour son premier trimestre clos fin septembre et a relevé ses prévisions pour le trimestre en cours, pariant sur la demande en fin d'année pour ses marques de maquillage récemment acquises et très populaires auprès des 18-30 ans.
Estée Lauder relève ses prévisions après un solide 1er trimestre
Estée Lauder a publié mercredi des résultats meilleurs que prévu pour son premier trimestre clos fin septembre et a relevé ses prévisions pour le trimestre en cours, pariant sur la demande en fin d'année pour ses marques de maquillage récemment acquises et très populaires auprès des 18-30 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le titre gagne 6% dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street, en route pour un record à l'ouverture.

Le groupe américain table désormais sur un chiffre d'affaires compris entre 3,63 milliards et 3,69 milliards de dollars (3,12-3,18 milliards d'euros) au titre de son deuxième trimestre, une fourchette supérieure au consensus qui est actuellement à 3,56 milliards de dollars.

Les ventes du trimestre écoulé ont progressé de 14,2% sur un an, à 3,27 milliards de dollars. Les analystes attendaient en moyenne 3,17 milliards d'euros, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net part du groupe a augmenté à 427 millions de dollars, soit 1,14 dollar par action, contre 294 millions de dollars (79 cents par action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net est ressorti à 1,21 dollar, à comparer à un consensus de 97 cents.

Ses récentes acquisitions et la demande sur les marché hong-kongais, chinois et français ont largement contribué à ces résultats, souligne Nik Modi, analyste chez RBC Capital Markets.

Le deuxième fabricant mondial de cosmétiques a racheté l'an dernier Too Faced et BECCA Cosmetics, deux marques très populaires auprès des jeunes adultes.

Les ventes d'Estée Lauder en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) ont progressé de 20% au premier trimestre et de 17% dans la région Asie-Pacifique, soutenue par une croissance à deux chiffres en Chine et à Hong Kong.

Dans cette dernière région, Estée Lauder et les autres groupes de cosmétiques profitent d'une demande croissante, particulièrement en Chine où la population voyage de plus en plus et fréquente des boutiques duty-free dans les aéroports ou des enseignes de produits de beauté comme Ulta Beauty.

Les ventes des produits de maquillage ont augmenté de quelque 18% à 1,37 milliard de dollars. Cette activité représente près de la moitié du chiffre d'affaires global d'Estée Lauder, qui propose également des parfums et des crèmes de soins.

Pour l'exercice fiscal 2018, le groupe anticipe un bénéfice ajusté par action compris entre 4,04 et 4,12 dollars. Il tablait auparavant sur une fourchette de 3,87 à 3,94 dollars.

A sa clôture de mardi, l'action Estée Lauder affichait une hausse de 46,2% depuis le début de l'année, à comparer à un gain de 8,7% pour l'indice Dow Jones des produits de grande consommation.

(Karina Dsouza et Vibhuti Sharma; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS