Essor du crowdfunding en France, choc de simplification, Innovation 2030 : sept bonnes nouvelles pour débuter la semaine

Faisons une pause dans l'actualité anxiogène de ce mois de juillet et intéressons-nous aux nouvelles les plus réjouissantes des sept derniers jours. Au programme :  le bon bilan du crowdfunding en France, de nouvelles mesures de simplification pour les entreprises et les lauréats du concours Innovation 2030.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Essor du crowdfunding en France, choc de simplification, Innovation 2030 : sept bonnes nouvelles pour débuter la semaine

Le crowdfunding a le vent en poupe en France

Alors que les banques se montrent frileuses et que les financements publics se tarissent, l'essor du crowdfunding en France est un bon signal envoyé aux entreprises innovantes. Les fonds collectés via les plates-formes de financement participatif ont été multipliés par deux dans notre pays en un an, selon l'association Financement participatif France. Cette hausse est notamment liée au succès des campagnes sur les sites de crowdlending : ces organisations récoltent des financements qui sont remboursés par la suite au prêteur, avec ou sans intérêts.

Un nouveau train de mesures de simplification pour les entreprises

Les 14 nouvelles mesures de simplification administrative, dont beaucoup concernent les entreprises, "vont dans le bon sens" selon Jean-Eudes du Mesnil de la CGPME.

Le concours Innovation 2030 perennisé

Le concours mondial Innovation 2030, qui vise à dénicher les champions de demain dans sept filières clef pour la France, aura des petits frères : François Hollande a annoncé le 23 juillet que la compétition serait organisée tous les deux ans.

La prime d'apprentissage, Le retour

Un an après sa suppression, une nouvelle prime d'apprentissage (toujours de 1000 euros), promise lors de la conférence sociale, est créée par un amendement à la loi sur la simplification.

Une "Carbon Valley" nait dans le Béarn

C’est tout un symbole pour le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques). Le démarrage de l’usine de Toray le lundi 21 juillet signe une reconversion réussie pour l’ex-site gazier de Total. Le puissant groupe japonais - 15,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 39 000 salariés - a choisi d’implanter sur le bassin de Lacq une usine de 160 000 mètres carrés pour fabriquer la matière première de la fibre de carbone, le polyacrylonitrile, actuellement importé du Japon.

Linamar regroupe ses activités à St Chamond (Loire) et va embaucher

Le regroupement sur un seul site de deux unités de production du canadien Linamar s’accompagnera de 13,5 millions d’euros d’investissement, dont 7,5 millions dans l’outil de production. 75 emplois seront créés.

Tereos multiplie par cinq sa production d'amidon au Brésil

Le groupe coopératif français Tereos accélère dans la production de produits amylacés au Brésil. Il vient d‘inaugurer une seconde amidonnerie dans l’état de São Paulo, lui permettant d’atteindre une capacité de 125 000 tonnes par an.

0 Commentaire

Essor du crowdfunding en France, choc de simplification, Innovation 2030 : sept bonnes nouvelles pour débuter la semaine

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS