Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Compromis chez EssilorLuxottica entre les camps français et italien

, , , ,

Publié le , mis à jour le 13/05/2019 À 07H55

Le 13 mai, les camps français et italien ont trouvé un compromis chez EssilorLuxottica. Depuis plusieurs mois, à la suite de leur fusion en 2018, les anciens dirigeants d'Essilor et du lunetier italien Luxottica s'affrontaient et s'accusaient mutuellement de vouloir prendre l'ascendant. Les deux parties ont accepté l'abandon des procédures judiciaires en cours.

Compromis chez EssilorLuxottica entre les camps français et italien
Depuis plusieurs mois, à la suite de leur fusion en 2018, les anciens dirigeants d'Essilor et du lunetier italien Luxottica s'affrontent et s'accusent mutuellement de vouloir prendre l'ascendant. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi
© Alessandro Bianchi

Les camps français et italien s'affrontaient depuis plusieurs mois au sujet de la gouvernance d'EssilorLuxottica. Ils sont parvenus à un compromis lundi 13 mai. EssilorLuxottica a annoncé avoir signé un accord avec la holding familiale italienne Delfin pour mettre fin à la crise au sein du groupe et poursuivre la fusion entre le géant français des verres optiques et le lunetier italien.

Fin de toutes les procédures judiciaires

Le groupe a indiqué dans un communiqué que les deux co-dirigeants d'EssilorLuxottica, Leonardo Del Vecchio et Hubert Sagnières, déléguaient à leur bras droit respectif, à savoir Francesco Milleri et Laurent Vacherot, la responsabilité de mettre en œuvre la stratégie et le processus d'intégration d'EssilorLuxottica.

Alors que le conseil d'administration a confirmé la recherche d'un nouveau directeur général (CEO), Francesco Milleri et Laurent Vacherot ont souligné qu'ils ne briguaient pas ce poste, dans un souci d'apaisement. "Ils ont pour mission d'accélérer la simplification du nouveau groupe par l'intégration des deux sociétés opérationnelles dans les 12 à 24 mois", souligne l'entreprise.

Dans le cadre de cet accord, il est également prévu de mettre fin à toutes les procédures judiciaires, y compris la demande d'arbitrage déposée par Delfin, holding de Leonardo Del Vecchio et premier actionnaire du groupe avec 32,05% du capital.

L'accord entre Essilor et Luxottica arrive à point nommé, à quelques jours de la prochaine assemblée générale des actionnaires prévue jeudi 16 mai. Valoptec, qui représente les salariés et anciens salariés d'Essilor, a également décidé de retirer sa résolution réclamant la nomination d'un administrateur additionnel au conseil d’administration lors de l'assemblée générale.

La fin d'une crise de plusieurs mois ?

Le numéro un mondial de l'optique est né en 2018 de la fusion entre Essilor et Luxottica. Le rapprochement était alors présenté comme une suite logique et une fusion entre égaux. Mais ces derniers mois, chaque partie a accusé l'autre de vouloir prendre l'ascendant alors qu'Essilor et Luxottica sont supposés avoir le même poids au sein du conseil d'administration de la société fusionnée en vertu d'un accord qui expire en 2021.

Les relations étaient particulièrement tendues entre les deux co-dirigeants du groupe : Leonardo Del Vecchio, fondateur de Luxottica et PDG d'EssilorLuxottica, et Hubert Sagnières, vice-président exécutif d'EssilorLuxottica et également président d'Essilor.

Accord bien accueilli

Les investisseurs ont salué cet accord, qui conforte le projet de fusion. À 10h32, le titre gagnait ainsi 0,8167% à 111,1 euros, enregistrant ainsi la plus forte progression de l'indice CAC 40 (-0,64%).

L'action a considérablement souffert de la bataille de gouvernance qui a fait rage jusqu'ici, cédant plus de 14% depuis la finalisation de l'opération le 1er octobre dernier.

Avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle