EssilorLuxottica estime que le rachat de GrandVision est compromis par sa gestion de la crise du coronavirus

EssilorLuxottica a annoncé le 10 aoûtnque la gestion de la crise du coronavirus par GrandVision pourrait donner lieu à la résiliation de sa proposition de rachat du groupe néerlandais d'optique pour 7,2 milliards d'euros.

EssilorLuxottica estime que le rachat de GrandVision est compromis par sa gestion de la crise du coronavirus
EssilorLuxottica a annoncé lundi que la gestion de la crise du coronavirus par GrandVision pourrait donner lieu à la résiliation de sa proposition de rachat du groupe néerlandais d'optique pour 7,2 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Essilor-Luxottica remet en cause le rachat de Grand Vision, dans le contexte de la crise du Covid-19. Lors d'une procédure judiciaire à Rotterdam, le spécialiste de l'optique franco-italien a accusé GrandVision de ne pas avoir demandé l'autorisation à son acheteur potentiel avant de suspendre le paiement aux propriétaires de magasins, aux fournisseurs et en demandant une aide d'État, contrevenant ainsi aux accords en vigueur.

"GrandVision a accepté une obligation contractuelle de ne pas dévier de sa trajectoire. Mais elle a radicalement changé de cap", a déclaré l'avocat d'EssilorLuxottica, Jeroen Kortmann.

Le groupe a ainsi engagé une procédure judiciaire le mois dernier pour obtenir des informations auprès de GrandVision afin d’appréhender la façon dont le groupe qu'il souhaite acquérir a géré son activité pendant la crise du COVID-19. "Nous devons savoir quelles mesures ont été prises, quand, et quels en ont été les effets", a précisé Jeroen Kortmann.

Le lunetier a annoncé en juillet 2019 un projet de rachat de GrandVision pour un montant pouvant atteindre 7,2 milliards d'euros, une opération qui lui permettrait d'étendre son réseau commercial de détail.

GrandVision a pour sa part déclaré être en profond désaccord avec les exigences d'EssilorLuxottica, et a entamé sa propre procédure d'arbitrage fin juillet contre son potentiel acquéreur pour s'assurer qu'il respecte ses obligations.

Avec Reuters (Bart Meijer; version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS