EssilorLuxottica annule son dividende et réduit la rémunération des dirigeants

EssilorLuxottica a annoncé le 20 avril qu'il ne proposerait pas de dividende à sa prochaine assemblée générale. Les dirigeants du groupe franco-italien vont également renoncer à une partie de leur rémunération pour faire face à la crise du Covid-19.

Partager
EssilorLuxottica annule son dividende et réduit la rémunération des dirigeants
L'assemblée générale d'EssilorLuxottica est prévue le 25 juin 2020. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Le conseil d'administration d'EssilorLuxottica a finalement décidé de ne pas soumettre de distribution de dividende à l'assemblée générale du 25 juin 2020 en raison de la crise sanitaire due au Covid-19, annonce le groupe dans un communiqué publié lundi 20 avril. Le conseil d'administration précise qu'il pourrait tout de même proposer le paiement d'un dividende exceptionnel avant la fin de l'année 2020, "si la reprise s'avère suffisamment solide".

"L’expérience des précédents ralentissements économiques indique que les achats de prescription peuvent être reportés durant les crises mais non pas annulés. Grâce à sa mission d’aider chacun à mieux voir, mieux être pour profiter pleinement de la vie, le groupe est parfaitement à même d’honorer le rattrapage de demande amené à se matérialiser lorsque l’économie se stabilisera", relativise le fabricant et distributeur de verres ophtalmiques, de montures optiques et de lunettes de soleil.

Un fonds de 100 millions d'euros pour les employés

Le conseil d’administration d'EssilorLuxottica a également demandé à l’équipe de direction de réduire les charges d’exploitation et de trésorerie du groupe, y compris en réduisant ou reportant une partie de la rémunération des cadres dirigeants. Cette dernière mesure s'appliquera aux membres du conseil, qui verront leur rémunération abaissée de 50 %.

Le conseil d'administration a enfin approuvé la création d’un fonds Covid-19 de 100 millions d’euros pour soutenir les employés et leurs familles dans le besoin, indique le communiqué.

Avec Reuters (Jean-Stéphane Brosse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Horlogerie publicitaire 

Pendule solaire REFLECTS SUWANEE

TENDANCE OBJET

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS