Economie

Essilor poursuit sa croissance externe

Publié le

Le numéro un mondial du verre ophtalmique consolide ses parts de marché en annonçant simultanément deux rachats de laboratoires de prescription, chargé de tailler des verres semi-finis pour les livrer ensuite aux opticiens locaux. Aux Etats Unis, le groupe a pris le contrôle de Tri Suprême, l'un des dix plus gros laboratoires de prescription américains, basé à Long Island, près de New York. Ce laboratoire emploi 95 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel de 14 millions de dollars (11,3 millions d'euros). En Italie, Essilor a bouclé l'acquisition de la société LTL, qui distribue des verres finis en Europe et qui dispose de positions fortes sur le marché du verre ophtalmique transalpin. En 2003, LTL a réalisé un chiffre d'affaires de 32 millions d'euros.
Ces deux acquisitions viennent compléter la stratégie multi-réseau mise en place par Essilor depuis plus d'un an. En 2003, le groupe a déjà procédé à neuf rachats pour un montant total de 110 millions d'euros, représentant un apport de chiffre d'affaires supplémentaire d'environ 155 millions d'euros en année pleine. Ces opérations portaient essentiellement sur des acquisitions de laboratoires de prescription aux Etats Unis - dont Nassau Lens Company, le numéro 1 américain de la distribution directe de verres finis aux opticiens et optométristes racheté en juin 2003 - mais aussi en Europe et en Asie.
Essilor a réalisé en 2003 un chiffre d'affaires consolidé de 2,11 milliards d'euros, en progression de 7,8 % à taux de change constant (-1 % en réel).
Yves Dougin

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte