Essence Rendre les pistons moins gourmands

Naturellement propres, les motorisations essence sont en revanche gloutonnes en carburant. A performance comparable, elles consomment 15 à 20 % de plus qu'un diesel. D'après les constructeurs et les équipementiers, cette « soif » pourrait être réduite de 20 à 40 %. Comment ? En mêlant des technologies déjà largement éprouvées sur le diesel (injection directe...) et une rigueur quasi calviniste dans la gestion de l'énergie. Tour d'horizon des sept pistes majeures explorées par les constructeurs et leurs équipementiers.

Partager

1. Injection au millilitre

Le principe Largement utilisée sur les dernières générations de moteurs Diesel, l'injection directe [...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement