Espionnage : plusieurs ex-cadres de la DCN renvoyés en procès

Des sources proches de l’enquête ont confirmé ce vendredi 22 juin une information du quotidien Le Monde.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Espionnage : plusieurs ex-cadres de la DCN renvoyés en procès

Plusieurs ex-cadres de la DCN (la Direction des constructions navales, devenue la DCNS) sont soupçonnés d'avoir eu recours aux services de sociétés d'intelligence économique pour se procurer des pièces de procédure judiciaire dans des affaires sensibles intéressant la société d'armement, comme Clearstream ou l'affaire des frégates de Taïwan.

En 2006, l’affaire démarre avec une perquisition des services fiscaux au siège de l’un de ces sociétés d’intelligence économique, MJM Partners. Elle a été co-fondée par Claude Thevenet, un ancien de la DST. Dans cette affaire, il sera jugé pour "trafic d’influence".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Puis deux ans plus tard, l'affaire relance l'enquête sur l'attentat de Karachi qui a coûté la vie, le 8 mai 2002, à 15 personnes dont onze salariés de la société d'armement DCN. Les enquêteurs avaient en effet trouvé lors de la perquisition chez Claude Thevenet, des notes qu'il avait rédigées, baptisées Nautilus. Il y évoquait un lien entre l'attentat de Karachi et l'arrêt de versement de commissions liées au contrat d'armement Agosta signés par la DCN avec le Pakistan en 1994.

Concernant les autres cadres de la DCNI, ils comparaitront pour abus de biens sociaux. Philippe Japiot, président de DCNI, de 2001 à 2007, Alex Fabarez, directeur général délégué de DCNI de 2003 à 2008. Gérard-Philippe Ménayas, ex-directeur financier de la DCNI est renvoyé pour "trafic d'influence" et "complicité d'abus de biens sociaux".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS