Espionnage: Greenpeace porte plainte, Areva soupçonnée

L’organisation écologiste a déposé plainte contre X mardi 3 janvier suite aux révélations du JDD.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Espionnage: Greenpeace porte plainte, Areva soupçonnée

"Faits d'intrusion frauduleuse et atteinte à la vie privée". C’est ce que contient la plainte de Greenpeace, selon son avocat Me Alexandre Faro. En creux, l’organisation pointe le doigt en direction d’Areva.

Le groupe est soupçonné d'avoir commandité une intrusion dans son système informatique et de "complicité et recel d'informations à caractère secret ou personnel". Pourtant, chez Areva, on conteste fermement. "Il n'y a jamais eu de commande de la part d'Areva pour faire une enquête sur des organisations non gouvernementales", a réagi mardi soir une porte-parole du groupe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le JDD, dimanche 1er janvier, révélait l’existence d’un rapport confidentiel datant de mars 2011. Une société d’enquête privée aurait réuni des informations sur trois ONG, dont Greenpeace.

Quelques mois plus tard, le même cabinet aurait enquêté sur Anne Lauvergeon et son mari. Dans la ligne de mire, les activités minières du groupe notamment le rachat d’Uramin. L’ex-présidente d’Areva a porté plainte fin décembre pour "violation du secret professionnel", "abus de confiance" et "abus de biens sociaux".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS