Espionnage : Carlos Ghosn aurait protégé le directeur général de Nissan

L’affaire Renault n’en finit pas de rebondir. Le Parisien / Aujourd’hui en France révèle le 25 mars que le patron du constructeur aurait demandé à son service de sécurité de cacher des informations dans le cadre de l’enquête interne pour espionnage.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Espionnage : Carlos Ghosn aurait protégé le directeur général de Nissan

Parmi les informations dissimulées par Carlos Ghosn dans le cadre de l'enquête menée par les policiers de la DCRI, le quotidien évoque des données sensibles car elles viseraient notamment le directeur général de Nissan, Toshiyuki Shiga.

Le dirigeant japonais serait soupçonné d’avoir touché d’importants pots-de-vin dans le cadre d’un complexe montage financier. Il aurait disposé d’un compte codé à la Barclay’s Bank de Singapour. Le Parisien évoque des montants atteignant 8,4 millions d’euros, dans son article L’étrange attitude du PDG de Renault.

Les informations délicates émaneraient de la source à l’origine des accusations contre les trois cadres licenciés, dont seul Dominique Gevrey, Monsieur sécurité de Renault, connaît l’identité.

Informé par Rémi Pagnie, un des responsables de la sécurité du groupe, le patron de l’Alliance aurait ordonné le black-out total sur cette partie de l’enquête, y compris quand les policiers ont commencé leur propre enquête.

Mais début mars, un des membres du service de sécurité révèle cette information concernant le dirigeant japonais dans le cadre d’un interrogatoire.

La direction de Renault a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas commenter ces révélations.


Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS