Esox est contrainte au dépôt de bilan

Social

Partager


Placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nantes, Esox compte sur sa division contrôle (vision industrielle) pour s'en sortir. La société, installée à Carquefou (Loire-Atlantique), se présente comme un intégrateur de systèmes de contrôle vidéo pour la qualité des produits finis. Mais ces produits sont aussi de plus en plus utilisés pour l'asservissement des robots, "une technologie qui se développe très vite" affirme le PDG, Louis Besse.
Outre une conjoncture économique morose, Esox attribue surtout son dépôt de bilan à un impayé en 2001 de 750.000 euros de la part de son principal client, Aplix, le fabricant de systèmes auto-agrippants. Un conflit arbitré en février dernier par le tribunal de commerce de Nantes en faveur de la PME mais dont Aplix a fait appel, obtenant au surplus l'annulation de l'exécution provisoire du jugement. Et la vente en 2002 de l'activité textile à l'italien Lonati n'a pas permis à Esox de redresser suffisamment la barre.
Son chiffre d¹affaires 2003 s'élève à 5 millions d'euros pour un résultat net négatif. A comparer aux 10 millions réalisés en 2000, exercice assorti d'un bénéfice de 656.000 euros. Aplix représentait alors la moitié du chiffre d'affaires contre zéro aujourd'hui. Basée à Carquefou, Esox est née en 1994 d'un essaimage de Dim (Sara Lee) dont elle avait repris la division fabrication de machines.
Jacques Le Brigand

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS