Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ericsson réduit la tension

,

Publié le

Ericsson réduit la tension
Le PKB4313D affiche d’excellentes capacités thermiques.
© D.R.

Les entreprises citées

Dans toutes les applications concernant des équipements de réseau et de ­stockage de données ainsi que les équipements industriels, les exigences sont fortes au niveau des architectures de puissance distribuée et de tensions de bus. La puissance, le rendement et la gestion thermique demandent des régulations efficaces. Les simples régulateurs de tension linéaire cèdent la place à des dispositifs évolués. Le suédois Ericsson propose un nouveau convertisseur de puissance continu-continu numérique. Il utilise la technologie maison HRR (Hybrid regulated ratio), qui procure une conversion de haute puissance sur une large plage de tension d’entrée tout en minimisant les pertes d’énergie. La bonne réponse du module aux transitoires de ligne et de charge assure que la tension de sortie restera stable. Cela permet de maintenir l’intégrité de la tension de bus intermédiaire dans la bande de tolérance requise par les architectes du système d’alimentation.

Format huitième de brique

Le convertisseur DC/DC de bus avancé PKB4313D a une puissance de 300 W afin de délivrer une tension étroitement régulée aux points de charge (POL) des régulateurs, avec une sortie de 12 V qui garantit la gestion des courants jusqu’à 25 A. Doté d’un boîtier au format huitième de brique à cinq broches, il reste dans un format compact et offre une plage d’entrée de 36 V à 75 V. Le module fournit une conversion de puissance à fort rendement avec de hautes performances dans des environnements thermiquement difficiles. Il procure une efficacité typique dépassant 96 %, avec une entrée de 48 V et une sortie de 12 V à demi-charge. Soit une efficacité 15 % supérieure à la plupart des produits classiques, entraînant des besoins réduits en termes d’énergie et de refroidissement.

Le système de puissance du module utilise également un redressement synchrone sur l’ensemble du pont du côté primaire, combiné à l’utilisation de transistors FET de dernière génération. Il en résulte une forte efficacité sur toute la plage de puissance. L’emploi de broches en tellure de cuivre et de composants thermiques critiques de faible profil assure un transfert thermique efficace vers la plaque de support ou le radiateur. De plus, les FET sont placés sur la face supérieure du module, facilitant l’attache d’un plot thermique directement sur ceux-ci pour pouvoir transférer la chaleur vers une zone spécifique. Compact, le module est disponible en versions avec trou transversal ou pour montage de surface. Il fournit une isolation d’entrée-sortie (E/S) de 2 250 V (dc) et intègre également de multiples protections des E/S.

Le groupe de Stockholm emploie plus de 116 000 personnes et affiche des ventes de 26,6 milliards d’euros. 

Principaux concurrents

  • Linear Technology (États-Unis)
  • Murata (Japon)
  • Recom (Allemagne)
  • Tracopower (Allemagne)
  • Vicor (États-Unis)

Caractéristiques

  • Format 8e de brique à 5 broches (58,4 x 22,7 x 9,6?mm)
  • Tension d’entrée 36 à 75?V
  • Courant de sortie jusqu’à 25?A
  • Puissance de sortie jusqu’à 300?W
  • Isolation d’entrée- sortie 2 250?Vdc
  • Consommation typique 13,4?W
  • Rendement moyen 95 %
  • Température de - 40 à + 125?°C

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle