Ericsson conclut un accord avec Samsung pour régler un litige sur des brevets

par Supantha Mukherjee
Partager
Ericsson conclut un accord avec Samsung pour régler un litige sur des brevets
Ericsson a annoncé vendredi avoir conclu un accord pluriannuel mondial avec Samsung sur les licences de brevets, mettant ainsi fin à un différend entre les deux groupes qui avait notamment affecté le chiffre d'affaires de l'équipementier suédois au premier trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

STOCKHOLM (Reuters) - Ericsson a annoncé vendredi avoir conclu un accord pluriannuel mondial avec Samsung sur les licences de brevets, mettant ainsi fin à un différend entre les deux groupes qui avait notamment affecté le chiffre d'affaires de l'équipementier suédois au premier trimestre.

Ni le montant ni la durée de l'accord, qui porte sur des brevets relatifs aux technologies mobiles, n'ont été précisés. Ericsson a dit en revanche s'attendre désormais à ce que les revenus issus des licences de ses brevets représentent entre deux milliards (196,3 millions d'euros) et 2,5 milliards de couronnes au deuxième trimestre de son exercice fiscal.

Le conflit sur les brevets a commencé en décembre et son règlement met fin à toutes les poursuites en cours engagées par les deux groupes dans plusieurs pays. Le précédent litige entre Samsung et Ericsson remontait à 2012 et il avait fallu à l'époque deux ans pour parvenir à un accord.

Le nouvel accord de licences croisées porte sur les ventes réalisées dans les infrastructures réseau et les smartphones depuis le 1er janvier 2021, a indiqué Ericsson dans un communiqué.

L'équipementier télécoms suédois, qui dispose d'un portefeuille de plus de 57.000 brevets, investit chaque année environ 40 milliards de couronnes dans la recherche.

Son concurrent, Nokia, également détenteur d'un grand portefeuille de brevets, est également parvenu à un accord avec Samsung cette année.

Au premier trimestre, les revenus tirés par Ericsson des licences de brevets ont chuté à 0,8 milliard de couronnes contre 2,5 milliards de couronnes un an plus tôt. Ce segment représente environ un tiers du bénéfice d'exploitation du groupe.

Ericsson s'attend à ce que ce segment continue de pâtir des problèmes liés notamment au renouvellement des licences et à la transition vers la cinquième génération de téléphonie mobile (5G).

Le groupe suédois a également un litige en cours avec l'opérateur télécoms néerlandais KPN qui a déposé le mois dernier une plainte à son encontre pour violation de brevet devant une juridiction au Texas.

(Version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS