Éric Schmidt : "Internet est la source principale de la future croissance Européenne"

Le président exécutif de Google poursuit sa tournée française avec LeWeb11, organisé jusqu’au 9 décembre, à La Plaine Saint-Denis. Malgré la crise, pour lui, l'Europe a de nombreux atouts.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Éric Schmidt :

L’heure aurait pu être à la sieste, après la pause-déjeuner de cette première journée du Web11. Mais le premier intervenant de l’après-midi étant un hôte de marque, il était difficile et mal venu de passer à côté. Surtout quand un patron américain donne son point de vue sur l’Europe et sur son rôle pour l’avenir d’Internet.

"La Silicon Valley a besoin de concurrence", a notamment précisé Eric Schmidt, président exécutif de Google. Sur la scène du Web11, il évoque à cette occasion le GooglePlex, sa nouvelle implantation parisienne située au cœur de Paris, et inaugurée par Nicolas Sarkozy en personne.

Pour lui, ce sont des villes comme la capitale française ou Berlin, ou encore Londres, qui peuvent relever ce défi de la concurrence. L'Europe ne va pas bien, mais Internet peut y créer des emplois. Google l'a fait à Paris et continuera, en particulier pour son centre d'ingénierie.

Eric Schmidt semble tellement croire dans le potentiel de la France qu’il imagine même acheter une entreprise française. Et il ne manque pas non plus de louer les compétences de tous ceux qu'il a croisés dans chaque pays d'Europe.

Même si l'Europe, c'est aussi la réglementation. Et à ce sujet, le patron de Google ne cache pas son agacement. "Quoique vous fassiez, n'éteignez pas Internet, demande-t-il ainsi aux institutions du Vieux Continent. Si vous n'aimez pas ce que vous voyez dans le miroir, ne cassez pas le miroir ! Internet est la source principale de la future croissance européenne."

Et Google le sait bien. Une étude McKinsey publiée début 2011, et commandée par l’entreprise de Mountain View, évalue à 3,7% la contribution d'Internet au PIB français.

Quant aux gouvernements des pays d'Europe, ils n'ont qu'une chose à faire en la matière : "Tout ce dont les citoyens ont besoin dans le numérique, c'est du très haut débit fixe et mobile à bas prix."

Enfin, lors de son intervention, Eric Schmidt ne manque pas d’interpeller la salle. De jeunes entrepreneurs, assis, jusque sur les marches, écoutent le big boss. "Si vous voulez travaillez ici, dans votre pays, créez votre business ici. Sinon vous devrez allez dans ce pays voisin que vous n'aimez pas. Ou alors aux USA où, bêtement, on vous refusera le Visa."

La vidéo de l'intervention d'Eric Schmidt :

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS