Eric Besson et NKM se penchent sur le dossier Petroplus

La semaine pourrait être décisive pour le groupe suisse. En proie à de graves difficultés financières, Petroplus a annoncé la fermeture de trois de ses cinq raffineries européennes la semaine dernière.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Eric Besson et NKM se penchent sur le dossier Petroplus

C’est ce lundi 2 janvier que s’arrête temporairement la raffinerie de Petit-Couronne, seule raffinerie exploitée par Petroplus en France.

C’est aussi aujourd’hui que le groupe doit démontrer "qu'il dispose toujours des capacités techniques et financières d'exploiter la raffinerie".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si Petroplus ne répond pas à l’arrêté de prescription pris vendredi 30 décembre par Nathalie Kosciusko-Morizet, ou si la réponse est jugée insatisfaisante, l'administration pourrait prendre la décision de suspendre l’activité "à titre conservatoire". "En pareil cas, on peut alors demander que le brut et les produits finis restent sur place pour reconstituer les garanties financières", a-t-elle expliqué.

En début de semaine, le ministre de l’Industrie Eric Besson doit également rencontrer Jean-Paul Vettier, Pdg du groupe. Ils doivent notamment faire le point sur la situation de Petit-Couronne, près de Rouen.

0 Commentaire

Eric Besson et NKM se penchent sur le dossier Petroplus

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS