Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Eras ingénierie mise sur Casablanca avec l'Afrique en ligne de mire

Publié le

Après avoir accompagné la Société marocaine de stockage (Somas) dans la conception et la mise en service d'un centre de chargement de camions près de Mohammedia , Eras  prend goût au Maroc en lorgnant le continent africain.

Eras ingénierie mise sur Casablanca avec l'Afrique en ligne de mire
Saeed Erfani, directeur général adjoint d'Eras ingénierie
© eras

Société d'ingénierie mécanique et industrielle française, Eras ingénierie ouvre un bureau à Casanearshore et compte y réaliser un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros en prestations de services à l'horizon 2016. Un tremplin pour se développer en Afrique.  

"Nous souhaitons renforcer notre présence au Maroc et sur le continent africain. Notre maturité technique, confrontée à la baisse des investissements industriels en France et en Europe nous a incité à nous retourner vers ces marchés." indique à L'Usine Nouvelle Saeed Erfani, directeur général adjoint d'Eras ingénierie.

conception et maîtrise d’oeuvre de projets d’investissement

Fin 2013, la filiale "Eras Maghreb & Africa" à 100% Eras, a été créée à Casanearshore. Un premier local a été loué en ce sens à Medzsourcing, la société gestionnaire du parc. "Le montant du capital de notre filiale au Maroc financé en fonds propres est de 300 000 dirhams (environ 26800 euros NDLR)", précise Saeed Erfani.

Société d'ingénierie multisectorielle, Eras ingénierie est spécialisée dans la conception et la maîtrise d’œuvre de projets d’investissement pour le compte de grands clients industriels. Située à Lyon, la société a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros pour un effectif de 500 salariés.

Entreprise indépendante à actionnariat familial créée en 1991, son capital en SAS est détenu majoritairement par son président Yves Poivey, sacré "entrepreneur de l'année 2013" par la CGPME. Le fonds d’investissement Siparex, une société française indépendante de capital-investissement, avec 1,1 milliard d’euros sous gestion, en détient une participation minoritaire.

le pays le plus accueillant

Quant au choix du pays, le DGA d'Eras pense que "le Maroc nous a paru comme le pays le plus accueillant parce qu'il présente plus de facilités pour s'y implanter que les autres pays d’Afrique du Nord."

Cette implantation fait suite à un premier contrat fructueux avec la Société marocaine de stockage (Somas). "Nous connaissons bien le tissu industriel marocain, grâce notamment au contrat signé en 2012 avec la Somas pour la réalisation d'une unité de chargement de camion en Gaz de pétrole liquéfié (GPL) à Sidi Larbi (Est de Marrakech NDLR)" explique Saeed Erfani.

Ce projet d'ingénierie d'un coût d'une quinzaine de millions d'euros a été "gagné à la suite d'un appel d'offres" par Eras. Il a été traité en France au siège lyonnais de la société française. Sa mise en œuvre a fait l'objet d'échanges entre les équipes d'ingénieurs de la Somas et celles d'Eras. Il a mobilisé une trentaine de personnes.

deux personnes expatriées

Quant à la suite, "nous avons identifié deux personnes qui seront expatriées à Casablanca et nous comptons à terme ouvrir notre capital à des partenaires marocains" selon Saeed Erfani.

L'objectif à fin 2014 serait de "parvenir à concrétiser trois projets que nous sommes en train de négocier. Le montant des études relatives à ces projets s’élève à 1,5 million d'euros. Cela nous permettra d'envisager l'embauche d'une vingtaine de personnes."

 

trois projets en afrique subsaharienne

En Afrique, Eras ingénierie a un projet en cours en Côte d'Ivoire pour le compte de la Société ivoirienne de raffinage. Au Congo, il conçoit le projet d'une unité de production de formes liquides dans le secteur des sciences de la vie pour la société Imex.

Enfin au Niger, Eras ingénierie a participé en 2013 à la rédaction d'un rapport d'audit technique d'une raffinerie de 1 million de tonnes par an pour le compte du ministère de l'énergie nigérien.

Eras projette in fine de réaliser sur le continent africain 4 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2016 en faisant passer la part du chiffre d'affaires réalisée à l'export de 15 à 25%.

Nasser Djama

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle