La mise en oeuvre du sauvetage de la SLN (Eramet) devient pressante

PARIS (Reuters) - Eramet a publié mercredi des résultats 2018 freinés par des difficultés de production dans le nickel et par sa branche alliages et a souligné que la nécessité de mettre en oeuvre un "plan de sauvetage" pour sa filiale calédonienne, en proie à des pertes récurrentes, devenait pressante.

Partager
La mise en oeuvre du sauvetage de la SLN (Eramet) devient pressante
Un nouveau plan de sauvetage de la Société Le Nickel (SLN), filiale calédonienne d'Eramet, a été défini fin 2018.

Le groupe minier et métallurgique a fait valoir dans un communiqué que ce plan pour la Société Le Nickel (SLN) nécessitait "l'implication de toutes les parties prenantes sur les premiers mois de 2019, dans un calendrier serré".

"Sa mise en place est indispensable sans quoi les prêts accordés par Eramet et l'Etat seraient épuisés en 2020, dans les conditions actuelles de marché. Pour y parvenir, la SLN est en dialogue permanent avec l'ensemble des acteurs concernés, notamment les autorités locales et les partenaires sociaux", a ajouté Eramet.

Le plan, défini fin 2018, prévoit la mise en place d'un nouveau modèle économique incluant une augmentation des volumes de minerai exporté, des progrès dans l'amélioration de la performance interne - avec une augmentation du temps de travail sur mine et une réorganisation -, ainsi que la réduction à court terme du prix de l'énergie.

Il vise à réduire le coût "cash" de production de la SLN, dont le résultat opérationnel courant s'est établi à -64 millions d'euros l'an passé, à hauteur de 1,30 dollar la livre en 2021 par rapport aux 5,8 dollars enregistrés de 2018.

L'année 2018 a ainsi été "particulièrement difficile en termes de productivité (...) compte tenu d'un contexte social et sociétal perturbé en Nouvelle-Calédonie", a souligné Eramet.

"Si on ne met pas en place le plan (...) et que les conditions économiques restent celles d'aujourd'hui, on a un problème de trésorerie en 2020 (...), donc on ne peut pas continuer comme ça", a également déclaré lors d'une conférence téléphonique la PDG du groupe, Christel Bories.

"On ne peut pas avoir une crise de trésorerie tous les cinq ans, il faut bâtir un modèle robuste pour le moyen-long terme. Nous avons ce plan, la voie est étroite (...) mais nous avons un plan crédible (...)."

La filiale calédonienne menacée en cas d'échec

"Si on n'y arrivait pas, il faudrait probablement réfléchir à d'autres solutions. Mais on ne peut pas imaginer d'avoir systématiquement à renflouer une activité sans qu'elle ait des perspectives de redressement robustes et crédibles", a également déclaré Christel Bories.

Eramet a également indiqué que son usine de traitement du nickel de Sandouville (Seine-Maritime) avait une nouvelle fois pesé fortement sur ses résultats, avec une perte de 57 millions d'euros, en raison d'un redémarrage particulièrement lent après un arrêt à mi-année pour travaux de grande maintenance.

(Benjamin Mallet et Gus Trompiz, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS