Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Eramet finalise son accord avec Tsingshan sur le gisement de Weda Bay

Léna Corot , ,

Publié le

Le groupe minier français Eramet finalise son accord avec le groupe de sidérurgie chinois Tsingshan sur le gisement de Weda Bay. Eramet va passer à 43% du capital de Strand Minerals Pte Ltd, détenant cet important gisement, et Tsingshan va entrer au capital de cette société à hauteur de 57%.

Eramet finalise son accord avec Tsingshan sur le gisement de Weda Bay
Cet important gisement situé en Indonésie comporte 9 millions de tonnes de nickel contenu.
© Eramet

Eramet annonce, jeudi 8 juin, la finalisation d'un accord avec le groupe de sidérurgie chinois Tsingshan sur le gisement de Weda Bay situé en Indonésie. Comme prévu initialement, "ce partenariat se traduira par l'entrée du groupe Tsingshan dans Strand Minerals Pte Ltd", possédant ce gisement de Weda Bay et détenu à 100% par Eramet, explique la société française dans un communiqué. Cette dernière "détiendra 43 % du capital et le groupe Tsingshan 57 %", poursuit la société.

"Tsingshan réalisera une extension de sa base industrielle en Indonésie, en vue de traiter le minerai par voie pyrométallurgique", ajoute Eramet. Et chacun des partenaires commercialisera sa quote part de la production.

Gisement géant de 9 millions de tonnes de nickel contenu

Le français Eramet, qui a acquis cet important gisement de nickel en 2006, s'est retrouvé seul lorsque que Mitsubishi a fait valoir son droit de retrait en avril 2016. Or ce gisement de nickel dont les ressources mesurées, indiquées et supposées sont estimées à plus de 9,3 millions de tonnes de nickel est trop important pour qu'Eramet puisse l'exploiter seul.

Le groupe minier français est donc entré en négociations avec le groupe sidérurgique chinois Tsingshan, premier producteur mondial d'aciers inoxydables, en vue du développement de ce gisement. Les premières ventes de ferroalliage de nickel devraient avoir lieu en 2020, pour une capacité à terme de 30 000  tonnes de nickel.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle