Equipements réseaux : 3Com lorgne à nouveau les grandes entreprises

Neuf ans après s'être retiré du marché des équipements de cœur de réseaux et d'accès distants pour les grandes entreprises, 3Com fait marche arrière. Le fabricant est de retour sur le segment des routeurs et des commutateurs destinés aux grands comptes. A

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Equipements réseaux : 3Com lorgne à nouveau les grandes entreprises
Fort de plusieurs succès commerciaux en France dernièrement (il a notamment remporté d'importants contrats avec la SNCF et Adecco), 3Com, ex-fleuron américain des équipements réseaux, est bien décidé à retenter sa chance sur le marché des grandes entreprises. Le groupe (qui affiche un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars en 2008 avec environ 6 000 collaborateurs) commercialisera désormais partout dans le monde les équipements réseaux qu'il réservait pour l'instant au seul marché chinois. Des produits à la marque H3C, du nom du joint venture qu'il a créé en 2003 avec Huawei et dont il a acquis la totalité du capital quatre ans plus tard.

Gamme H3C

Pour appuyer son retour sur le marché des grands comptes, 3Com (qui revendique la deuxième place en nombre de routeurs et de commutateurs vendus dans le monde, toutes cibles confondues) vient d'ajouter à sa gamme existante deux commutateurs de coeur réseau : les modèles H3C S12500 et S5800. Le premier (qui sera commercialisé à partir de juin à un prix débutant à 60 000 dollars) peut délivrer 2,2 milliards de paquets par seconde au travers d'une matrice non-bloquante de 6,6 Tbit/s, acceptant jusqu'à 864 ports Gigabit Ethernet ou 128 ports 10 Gigabit Ethernet. Le second (qui sera offert d'ici juillet à partir de 6 495 dollars) peut accueillir jusqu'à 640 ports Gigabit Ethernet ou 192 ports 10 Gigabit Ethernet. Les deux sont accompagnés d'une nouvelle console d'administration IMC (Intelligent Management Center) permettant d'administrer des équipements hétérogènes à partir d'un point unique.

Le « timing » de ce lancement est bon d'après 3Com, qui constate que les entreprises ont par les temps qui courent bien besoin de réduire les coûts sans pour autant négliger la performance et la sécurité de leurs réseaux. Reste pour le groupe à convaincre face à un Cisco ultra-dominant sur ce créneau et à d'autres « challengers » sérieux comme Juniper Networks et HP (avec sa gamme ProCurve).

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Nortel s'apprête à tailler dans le vif en France

Sécurité Réseaux : Dassault Systèmes sonde ses échanges

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS