Le motoriste Rolls Royce, équipementier d'Airbus, prévoit de supprimer 9 000 postes

Rolls-Royce prévoit la suppression d'au moins 9 000 postes dans l'aérien civil et au sein de son siège de Derby, en Angleterre. Cette coupe de 17 % de ses effectifs devrait lui permettre d'économiser 1,3 milliard de livres par an (1,45 milliard d'euros), tout en lui faisant débourser environ 800 millions de livres en coûts de restructuration. Des fermetures d'usines sont envisageables.

Partager
Le motoriste Rolls Royce, équipementier d'Airbus, prévoit de supprimer 9 000 postes
Un moteur Trent de Rolls Royce exposé au salon aéronautique de Singapour.

Rolls-Royce a annoncé mercredi 20 maiRoll qu'il procéderait à 9 000 suppressions de poste, au moins, soit près de 17% de ses effectifs, pour s'adapter à la crise que traverse le secteur aérien.

Le motoriste, qui fournit Boeing et Airbus, a précisé que ces suppressions de postes concerneraient ses activités dans l'aérien civil, mais aussi son siège de Derby, situé dans le centre de l'Angleterre. Situé à Neuilly-sur-Seine, le bureau commercial français de la société n'est pas concerné.

Plusieurs sites pourraient être fermés

Elles devront lui permettre d'économiser 1,3 milliard de livres par an (1,45 milliard d'euros), tout en lui faisant débourser environ 800 millions de livres en coûts de restructuration.

Ce projet pourrait en outre aboutir à la fermeture de plusieurs sites, a précisé le directeur général de Rolls-Royce, Warren East au micro de la BBC.

"Il faut ajuster nos capacités à la demande à venir", a-t-il justifié.

Des solutions pour soutenir les salariés concernés

Prié de commenter ces annonces, le ministre britannique de la Justice, Robert Buckland a déclaré que Londres allait réfléchir à des solutions pour soutenir les salariés concernés.

"Nous allons nous pencher, non seulement sur Rolls-Royce, mais aussi sur l'ensemble du secteur et sur les implications pour l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, il ne faut pas les oublier (...)", a-t-il dit.

Quelques instants après l'ouverture des cotations à la Bourse de Londres, le titre Rolls-Royce perdait 2,39%.

Avec Reuters (Sarah Young; version française Nicolas Delame, édité par Blandine Hénault)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS