Quotidien des Usines

Equip Labo en quête d'un repreneur

Stéphane Frachet , ,

Publié le

Placé en liquidation, Equip Labo dispose de trois mois de poursuite d'activité. Ce fabricant d'équipements pour les laboratoires emploie une soixantaine de salariés.

Equip Labo en quête d'un repreneur © Equip Labo

Le compte à rebours est enclenché pour Yves Arboy, PDG d'Equip Labo, à Nazelles-Négron, près d'Amboise (Indre-et-Loire). Le tribunal de commerce de Tours a prononcé la liquidation de sa société mardi. Le juge a assorti sa décision d'un répit de trois mois, le temps de trouver un repreneur. En attendant, l'activité continue.

La décision est brutale pour cette société qui équipe des laboratoires de R&D en paillasses et équipements techniques. Le dirigeant était parvenu à sortir d'une procédure collective en 2014, après un premier placement en redressement judiciaire en juin 2013. A l'époque, la société employait 85 personnes. Aujourd'hui, ils sont vingt de moins. Le chiffre d'affaires était de 8,6 millions d'euros. Il a reculé à 7 millions en 2015.

Dépôt des offres au 30 juin

La baisse des commandes dans les secteurs R&D et la concurrence sur les prix entre fournisseurs éclairent le contexte de cette liquidation. Les difficultés proviennent aussi des tensions sur la trésorerie pour des entreprises qui sortent de procédures collectives.

Le tribunal a fixé le dépôt des offres au 30 juin. Il espère désigner un repreneur dans le courant de l'été. Pour l'heure, aucune mesure sociale n'a été annoncée.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte