EPR, tomber pour mieux se relever

Areva affirme que les déboires sur les EPR français et finlandais apporteront des garanties sur les coûts et les délais pour les prochains contrats. Le Français envisage toujours de vendre 10 unités d’ici à 2016.

Partager
EPR, tomber pour mieux se relever

Le 3 décembre dernier, EDF annonce un renchérissement de 2,5 milliards d’euros de son réacteur en construction à Flamanville (Manche). Le montant final atteindra 8,5 milliards d’euros. Une semaine plus tard, c’est au tour d’Areva de prendre la main sur le sujet pour défendre son réacteur.

Luc Oursel, le président du directoire d’Areva, annonce tout de go que le réacteur en construction en Finlande, sous la maitrise d’œuvre d’Areva, coûtera le même prix que le modèle en Normandie. Areva a d’ailleurs provisionné 3,2 milliards d’euros.

Fort de cette annonce, Luc Oursel et son directeur général délégué Philippe Knoche, se sont livrés à un difficile numéro d’équilibriste pour expliquer en quoi ces déboires des "têtes de série" seront un avantage au final.

"Les difficultés que nous avons rencontrées, et que nous ne cachons pas, nous en avons tiré les leçons. Nous apportons une certaine garantie en matière de délais et en matière de construction" explique le président d’Areva.

Objectif EPR

Lancés respectivement en 2005 et 2007, les chantiers des EPR finlandais et français démarreront avec peu ou pas d’avance sur les deux réacteurs en construction en Chine depuis 2009. Concrètement, les réacteurs européens auront nécessité plus de 90 mois de travaux, quand il ne faudra que 50 mois pour les EPR chinois.

"Contrairement à ce que disaient des concurrents malintentionnés, l’EPR est constructible", s’exclame Philippe Knoche. Il ajoute qu’à Taishan (Chine), "on mesure concrètement ce que nous avons enduré en Finlande et ce que cela peut apporter pour les projets suivants". Et les projets ne manquent pas ! Areva maintient son objectif de vendre 10 EPR d’ici 2016.

Il est déjà en négociations de gré à gré dans 3 pays pour 6 réacteurs : en Chine, en Inde et au Royaume-Uni (via EDF). Pour les 4 manquants, il faudra sortir gagnant des futurs appels d’offres en Finlande et en République Tchèque, ou bien se placer sur ceux qui suivront en Pologne, en Arabie Saoudite, en Afrique du sud…

Aujourd’hui, Areva enregistre une bonne nouvelle dans ce domaine. Ce 13 décembre, la conception de l’EPR a été validée au Royaume-Uni. Il s’agit de la dernière étape avant d’obtenir une autorisation de construction. EDF a prévu de construire deux réacteurs sur le site de Hinkley Point.

Ludovic Dupin

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS