EPR de Flamanville, un nouveau retard qui fait mal à la filière nucléaire

5 ans de retard et une facture qui ne cessent de grossir, l’EPR en construction de Flamanville affiche un nouveau délai dans sa mise en service. Il produira ses premiers électrons en 2017. Face à cette nouvelle difficulté, EDF met en cause Areva.

Partager
EPR de Flamanville, un nouveau retard qui fait mal à la filière nucléaire

Ce mardi 18 novembre, EDF a annoncé que l’EPR de Flamanville (Manche) affiche un nouveau retard. Prévue pour 2016, la mise en service n’interviendrait désormais qu’en 2017. Soit 9 ans après la mise en chantier et avec 5 ans de retard sur le planning initial. La facture du réacteur, déjà gonflée à 8,5 milliards d’euros, devrait encore s’alourdir.

Sans Flamanville, quid de Fessenheim ?

L’annonce de retard d’un an, en 2017, de la mise en service de l’EPR de Flamanville interroge sur l’avenir de la centrale de Fessenheim (Bas-Rhin). La loi de transition énergétique, votée en première lecture à l’Assemblée Nationale, prévoit le plafonnement de la puissance du parc nucléaire français à sa puissance actuelle. Une méthode qui force EDF à fermer deux réacteurs existants pour ouvrir son réacteur en construction. Habilement, le démarrage en 2016 de Flamanville coïncidait avec la promesse de François Hollande de fermer Fessenheim avant fin 2016. Désormais, EDF n’a pas de raison de fermer de réacteurs avant 2017 car il n’entrera pas en contradiction avec la loi.

 

Dans un communiqué, EDF met en avant deux arguments pour expliquer ce nouveau délai, et pointe Areva du doigt : "Cette révision du planning résulte des difficultés rencontrées par Areva sur les livraisons d’équipements tels que le couvercle et les structures internes de la cuve [et] la mise en place de la réglementation des équipements sous pression nucléaires (ESPN) pour laquelle Flamanville 3 est tête de série, en particulier sur un lot de montage réalisé par Areva et ses entreprises sous-traitantes".

Areva déjà à la peine

Un coup dur pour Areva alors que la société vient le même jour d’annoncer une suspension de ces prévisions financières pour les années 2015 et 2016 en raison de difficultés sur un grand nombre de ses activités. "La revue de projet permettra, avec l’ensemble des fournisseurs, de définir précisément les conséquences des éléments mentionnés portés à notre connaissance et de prendre toutes les décisions nécessaires pour le bon achèvement du chantier", précise EDF.

Ce sera donc le premier dossier chaud qu’aura à traiter Jean-Bernard Lévy qui doit, ce vendredi 21 novembre, prendre la tête d’EDF à l’issue de l’Assemblée générale du groupe en remplacement d’Henri Proglio.

Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS