EPR de Flamanville : l'IRSN demande des contrôles renforcés pour le couvercle de cuve

C’est bientôt l’heure de vérité pour EDF et Areva. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) devrait délivrer d’ici quelques jours ses conclusions sur l’aptitude au service de la cuve et de son couvercle. Et pourrait demander à ce que ce dernier soit rapidement remplacé.

Partager
EPR de Flamanville : l'IRSN demande des contrôles renforcés pour le couvercle de cuve
Le couvercle de cuve de l'EPR de Flamanville en train d'être posé

31 membres du groupe permanent d’experts (industriels, associations…) pour les équipements sous pression nucléaires ont travaillé lundi 26 juin et mardi 27 juin à partir d’un long rapport (193 pages) de l’IRSN et de la Direction des équipements sous pression nucléaire de l’ASN. L’objectif : statuer sur l’aptitude au service des éléments sur lesquels on a découvert des anomalies de concentration en carbone : soit le fond de cuve et le couvercle de la cuve. Ces trop fortes concentrations (0,3 % au lieu de 0,22 %), sont potentiellement dommageables pour la résistance à la pression et aux chocs thermiques. Aussi d’importants travaux depuis que ces anomalies ont été découvertes en 2014 sur des pièces témoins pour prouver que la cuve et le couvercle de cuve déjà installés sur l’EPR de Flamanville soient aptes au service.

L'utilisation longue du couvercle actuel ne saurait être envisagé sans les contrôles nécessaires

Le rapport de l’IRSN conclut a une aptitude au service de la cuve mais préconise que le couvercle soit changé au bout de quelques années de fonctionnement. "L'utilisation du couvercle actuel de la cuve de l'EPR ne saurait être envisagée au-delà de quelques années de fonctionnement sans que les contrôles nécessaires au renforcement du deuxième niveau de défense en profondeur n'aient été mis en oeuvre", est-il précisé dans ce document.

Or ni Areva ni EDF n’ont pu apporter d’éléments techniques sur la faisabilité des contrôles. Le rapport de l’IRSN leur reproche précisément d’être trop succincts sur ce point. EDF, en revanche, s’est engagé à analyser fin 2025 les conclusions des études de faisabilité technique de nouveaux procédés de contrôle. S’il n’y parvient pas, il remplacera le couvercle, à l’occasion du premier rechargement d’uranium, en 2021, ou lors de la première visite décennale en 2028.

Toujours dans le rapport, Areva NP estime que le délai nécessaire pour remplacer le couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville est inférieur à 80 mois. Un nouvel équipement "pourrait donc être disponible avant fin 2024 si son approvisionnement était engagé en 2017". EDF a déjà commandé un autre couvercle à Areva il y a quelques mois. Si le changement de cette pièce reste très coûteux, c’est une opération qui a déjà eu lieu plusieurs fois sur les réacteurs du parc existant.

S’appuyant sur les avis conjoints de l’IRSN et des experts indépendants, L’ASN statuera définitivement sur la mise en service ou non de la cuve début juillet, puis décidera ensuite après l’été si Flamanville peut démarrer en 2018.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS