EOS France : Pousser à la production décentralisée avec la FA, post-expérience COVID 19

Publié le

Publi-rédactionnel Le fournisseur de solutions d’impression 3D industrielle, fort de son expertise globale, travaille à faire de la fabrication additive (FA) le pivot d’un nouveau système de production distribuée localisé, compétitif et flexible.  

EOS France : Pousser à la production décentralisée avec la FA, post-expérience COVID 19

Le fournisseur de technologies d’impression 3D et de solutions globales de FA, après avoir relevé le défi de l’usine 4.0 automatisée grâce à la FA industrielle (projet NextGenAM*), passe la vitesse supérieure. La situation vécue lors de la pandémie de COVID 19 a été la clé. « L’industrie a besoin de s’autonomiser face aux chaînes d’approvisionnement ou aux difficultés de la logistique, et pouvoir répondre sans délai aux demandes. Cela passe par un changement dans la façon de produire » indique Eduardo Alonso, regional manager EOS France.

 

Le médical, en éclaireur

Les médicaments et fournitures médicales ont cristallisé les attentions. Comment rompre la dépendance et produire vite en situation critique ? En Australie, 3D Printing Studios a trouvé la solution à la pénurie de tests lors de la pandémie, en s’appuyant sur le système EOS P 396, à haute productivité. 5 000 écouvillons nasaux peuvent être produits chaque jour avec le polymère bio-compatible EOS PA 2200, reconnu pour la stabilité de ses propriétés mécaniques. En France, en pleine pandémie, la production traditionnelle de visières de protection a été débordée par la demande. Plusieurs entreprises, équipées de systèmes EOS, ont su prendre la relève en produisant de façon délocalisée des milliers de visières, sur tout le territoire français.

 

Que des avantages

Cette nouvelle production décentralisée inclut le design, la production, le partage des fichiers et le contrôle post-production à distance. Axée sur la demande, la production distribuée permet de rationaliser les processus (approvisionnement et volumes), de réduire l’impact logistique (moins de transport et d’entreposage) et d’offrir plus d’adaptabilité.

En plus de sécuriser la production, un autre enjeu est atteint : l’hyper-personnalisation produit. Exemple ? HEXR fabrique des casques de vélo sur-mesure et performants, après avoir scanné le crâne du cycliste. EOS a bâti un processus digitalisé fiable et automatisé, permettant au prestataire de service de produire des pièces de qualité imprimables en 3D à la demande, facilement assemblables et sans surcoût majeur.

 

*Projet avec Premium Aerotec et Daimler.

 

www.eos.info

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte