Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

EON sabrerait dans ses effectifs mondiaux

,

Publié le

10 000 emplois pourraient être supprimés chez EON, selon des informations de la presse allemande.

EON sabrerait dans ses effectifs mondiaux © DR

La Süddeutsche Zeitung affirme dans son édition du 6 août que le numéro un allemand de l’énergie pourrait supprimer jusqu’à 10 000 postes dans le monde. Une situation qui interviendrait après la décision du gouvernement de renoncer au nucléaire d’ici à la fin de 2022.

Au total, ces postes représenteraient plus de 10% de l’ensemble des effectifs du groupe. Les emplois concernés toucheraient toutes les branches d’activité du groupe et toutes les régions du monde où il est présent. Plus en détail, un tiers des postes pourrait être supprimé en Allemagne

EON pourrait confirmer ces rumeurs cette semaine. Il doit notamment publier ses résultats du deuxième trimestre le 10 août. Pour l’heure, elle assure que les décisions n’étaient pas encore prises, mais que des adaptations de sa stratégie et de son positionnement étaient nécessaires.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle