Eon France : Arnaud Montebourg demande une mission sur l’avenir des centrales

Le ministre du Redressement productif l’a annoncé, vendredi 12 octobre. Au même moment, au cours d'un comité central d'entreprise, la direction d'Eon France a officialisé un projet de réorganisation de ses activités de production d'électricité à partir du charbon de sa filiale SNET.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Eon France : Arnaud Montebourg demande une mission sur l’avenir des centrales

"Le ministre souhaite recevoir assez rapidement l'intersyndicale d'EON avec ses collègues concernés" du Travail et de l'Energie, a indiqué la porte-parole d’Aranud Montebourg. "Il aimerait faire aboutir l'idée d'une mission, réclamée par les élus, qui porterait sur l'avenir des centrales thermiques à charbon", a-t-elle poursuivi, en expliquant que les "contours de cette mission restaient encore à définir".

Le ministère du Redressement productif a, en revanche, démenti la rumeur qui circulait selon laquelle il pourrait nommer un expert pour se pencher sur l’offre de reprise de Sparkilng. "Le problème de l'offre Sparkling, c'est qu'elle n'existe pas", a affirmé une source proche du dossier à l’AFP. La dirigeante française de Sparkling, Michèle Assouline assure avoir le soutien financier du groupe américain Wamar pour investir des centaines de millions de dollars dans la reprise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Mais il n'y a eu aucune lettre d'intention de cet investisseur américain", a indiqué cette même source. "A chaque fois qu'il a été demandé à Mme Assouline d'apporter des preuves de financement, elle n'a pas été en mesure de le faire".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS