Eolien offshore : GDF Suez et Areva parieraient sur une puissance inégalée (8MW) pour l'emporter

L’offre du consortium mené par GDF Suez pour le deuxième appel d’offres français de l’éolien offshore qui se clôture ce vendredi 29 novembre, pourrait s’appuyer sur une éolienne d’une puissance record de 8MW. Un bond de taille pour son fabricant présumé, Areva.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Eolien offshore : GDF Suez et Areva parieraient sur une puissance inégalée (8MW) pour l'emporter

Une surprise pointe son nez à quelques heures de la clôture du deuxième appel d’offres français de l’éolien offshore. Selon Les Echos, le consortium mené par GDF Suez proposerait une turbine Areva d’une puissance record : 8 mégawatts (MW). C’est 30% de capacité en plus que l’Haliade 150 du rival Alstom (6 MW). C’est aussi un bond de 60% par rapport à l’éolienne actuelle d’Areva, la M5000, qui équipera le champ de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) du premier appel d’offres.

Ce bond serait doublement bienvenu pour Areva. D’abord, sa M5000, installée dès 2009 en Allemagne, commence à dater face à celles de Siemens et d’Alstom. Ensuite, une puissance élevée diminue le coût de l’électricité produite, notamment en réduisant le nombre d’opérations d’installation et de maintenance en mer. Avec une éolienne de 8 MW, Areva pourrait marquer des points dans la compétition avec EDF-Alstom pour les deux champs du Tréport (500 MW, en Seine-Maritime) et de Noirmoutier (500 MW, en Vendée).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au-delà, cette turbine pourrait bien aider Areva à charger sa future usine du Havre avec des victoires à l’export. L’industriel devrait confirmer ce futur modèle le 29 novembre à midi, lors d’une conférence de presse avec GDF Suez. Il prendra alors la pole position de la course à la puissance face à Siemens, Alstom et REPower, qui affichent tous trois 6 MW. Seul Vestas, désormais allié à Mitsubishi, a annoncé une turbine aussi puissante.

Manuel Moragues

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS