Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Environnement : Tredi s'étoffe dans le traitement des solvants

Publié le

La reprise de Speichim à Technip va tripler l'activité de Tredi, qui devient numéro 1 français.

Début d'année en fanfare pour Tredi. La filiale environnement d'EMC vient en effet de prendre le contrôle de Speichim Processing. Cette filiale de Technip, qui réalise 70 millions de francs (10,7 millions d'euros) de chiffre d'affaires, est spécialisée dans la régénération des solvants. Une opération qui consiste à " purifier " (distillation, rectification...) des liquides ayant servi pour leur redonner leurs caractéristiques initiales et ainsi pouvoir les réemployer, sous reserve d'une équation économique favorable par rapport à la destruction. Pour 100 millions de francs, Speichim va rejoindre Sorege, la filiale spécialisée de Tredi, pour constituer le premier opérateur français, avec un chiffre d'affaires de 100 millions de francs (15,2 millions d'euros) et une capacité de traitement de 55 000 tonnes. L'ensemble disposera de trois sites : Beaufort (Jura) pour Sorege, Saint-Vulbas (Ain) et Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) pour Speichim. Sans oublier l'usine Tredi de Valls Qu'mica en Espagne, qui, avec 25 000 tonnes de capa-cité, détient la moitié du marché ibérique.

Priorité à la coordination des équipes commerciales

" Cette acquisition fait de nous le premier industriel européen de la spécialité. Pour ce qui concerne le marché français, notre priorité sera de coordonner les équipes commerciales pour bénéficier au plus vite du regroupement ", note Michel Prendleloup, P-DG de Sorege. D'autant que les sociétés sont complémentaires. Speichim intervient notamment sur les solvants issus de la chimie fine et de la parapharmacie, domaine peu traité par Tredi. Cet achat intervient sur un marché où n'opèrent qu'une vingtaine de sociétés, modestes pour la plupart, assurant un service de proximité à l'échelle régionale. Parmi les acteurs nationaux, Tredi est confronté à la société Brabant, et surtout à Sarp Industries (groupe Vivendi), également en phase d'expansion. Courant 1998, Sarp Industries a ainsi rapproché ses activités de celles de la société Flamme. L'unité solvants de Sarp Indutries aux Mureaux (Yvelines) devant être fermée, un investissement de capacité va accompagner la montée en puissance du centre de Chauny (Aisne), qui opérera désormais sous l'enseigne SPR. Avec une capacité totale autorisée prévue de 45 000 tonnes. Sur les quelque 400 000 tonnes de solvants utilisées chaque an-née (traitement de surface, peinture...), seules 90 000 tonnes sont régénérées par des opérateurs spécialisés, pour un prix variant de 2 000 à 30 000 francs la tonne. La plupart des volumes sont soit incinérés, soit distillés par les utilisateurs de solvants. La progression du marché (environ 10 % par an) étant liée au recours accru de ces utilisateurs à la sous-traitance.



Bonne année 1998 pour Tredi

Tredi vient de boucler un exercice 1998 plutôt satisfaisant. Son chiffre d'affaires devrait atteindre 900 millions de francs (137,2 millions d'euros), soit + 15 %, grâce à l'intégration de plusieurs sociétés ou de démarrage d'activités nouvelles comme Valdi (détenue à 35 %, aux côtés de l'autre actionnaire, AFE Métal) dans la récupération de métaux (piles notamment) par fonderie. Tredi doit aussi bientôt ouvrir le centre de stockage de déchets industriels Stocamine (320 000 tonnes) à Wittelsheim (Haut-Rhin), dans une ancienne mine de potasse. Ce groupe prospère (3,3 % de marge nette en 1997), dont EMC devrait, à terme, se retirer, reste en quête d'une solution après son mariage raté avec Séché. La Bourse n'étant pas exclue.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle