Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Entyrecycle annonce vouloir créer 250 emplois à Blaringhem

, , ,

Publié le

Revoilà Entyrecycle. Comme en 2010, la société spécialisée dans le recyclage de composants de pneus annonce le développement de son activité à Blaringhem (Nord). L'entreprise investit 26 millions d'euros et compte créer, d’ici trois ans, 250 emplois.

Entyrecycle annonce vouloir créer 250 emplois à Blaringhem © DR

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Créée par l’anglais Alan Higginson, la société Entyrecycle va s’installer au cours des prochaines semaines dans un ancien bâtiment détenu par le groupe verrier Arc International à Blaringhem (Nord), à mi-chemin entre Saint-Omer et Hazebrouck. L’activité industrielle débutera fin 2016. Plus précisément, c’est ce qu’ont déclaré Jean-Pierre Bataille, président de la communauté de communes de Flandre intérieure (CCFI), et Pascal Codron, son vice-président en charge du développement économique. Et c’est, à priori, le signe de la confirmation, cette fois définitive, d’un investissement industriel de 26 millions d'euros présenté initialement en avril 2010.

Entyrecycle va déployer son activité de recyclage de composants de pneus dans un bâtiment de 16 hectares, disposant d’un accès fluvial, et va y investir 26 millions d’euros, précisent les élus locaux. L’entreprise va embaucher 52 personnes dès 2016, avec, d’ici trois ans, l’ambition, de compter 250 salariés. Disposant d’un process protégé par plusieurs brevets, Entyrecycle va fabriquer divers produits destinés aux marchés du béton, des revêtements de routes, des moquettes synthétiques ou encore des jeux en plastique.

Sur l’ancien site de Arc International

Entyrecycle va occuper une partie des 43 hectares de bâtiments qui ont longtemps appartenus au groupe verrier Arc International. Dans le cadre de son vaste plan de restructuration, ce dernier s’est délesté de ce site, qui a été racheté par l’établissement public foncier (EPF) du Nord-Pas-de-Calais en vue d’être remis ensuite sur le marché de l’immobilier d’entreprise.

C’est à la demande de l’Etat, plus spécifiquement du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri), et de la Région Nord-Pas-de-Calais, que EPF s’est porté acquéreur du site de production du groupe Arc International à Blaringhem. Cette acquisition a été un des éléments du dispositif déployé pour faciliter la reprise du groupe Arc International par le fonds PHP.

Les quelques caractéristiques du dossier, présentées par les élus de la communauté de communes de Flandre intérieure (CCFI), sont quasi identiques à celles affichées il y a maintenant presque six ans. Aucun élément n’est présenté pour expliquer ce retard dans la réalisation du projet. Par contre, ce qui aurait permis à ce dossier de retrouver une actualité, c’est la qualité et l’efficacité du dispositif de portage foncier de la friche industrielle d’Arc International, réalisé depuis mars 2015, par l’établissement public foncier du Nord-Pas-de-Calais. Un portage qui a répondu aux attentes exprimées par Entyrecycle, soulignent les élus locaux. Outil à la fois financier et foncier de recyclage des friches urbaines et industrielles, l’EPF a été créé en décembre 1990.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle