Entrepreneur : Daniel Fages et Thierry Rouquet renouvellent la sécurité des réseaux

Ces deux ingénieurs de l'Insa Lyon imposent une nouvelle technologie de sécurité des réseaux informatiques qui autorise à leur entreprise,

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Entrepreneur : Daniel Fages et Thierry Rouquet renouvellent la sécurité des réseaux

Tout les sépare. Thierry Rouquet (à droite), 47 ans, est un entrepreneur dans l'âme. Daniel Fages, 31 ans, déteste se mettre en avant, évite les fonctions de management et n'est motivé que par la réussite collective autour d'un projet. Seul point commun, ils sont tous les deux diplômés de l'Institut national des sciences appliquées (Insa) de Lyon. Thierry Rouquet en 1983, en génie énergétique.

Daniel Fages en 1997, option informatique. Ils partagent aussi une même volonté farouche de prouver qu'une entreprise française peut non seulement innover mais aussi s'imposer sur un marché dominé par les américains : la sécurité informatique.

C'est Daniel Fages qui a imaginé en 1999 une technologie de détection des intrusions sur les réseaux informatique, baptisée Fast (Fast Applicatif Shield Technology ou bouclier applicatif rapide, en français). « A l'époque, les pare-feux informatiques se contentaient de filtrer les en-têtes des paquets IP qui transitaient sur les réseaux », explique Daniel Fages.

Une surveillance en temps réel

Arkoon

  • Activité : solutions de sécurité des réseaux informatiques et des données.
  • Création : décembre 1999 (sous le nom de Netguards)
  • Siège : Tassin-la Demi-Lune (Rhône)
  • Dirigeant : Thierry Rouquet
  • Capital : 3,9 millions d'euros
  • Actionnariat : 78 % fonds d'investissements, 22 % fondateurs et direction actuelle.
  • CA 2006 : 12 millions d'euros
  • Effectif : 82 personnes

Il a développé un logiciel qui scannait l'intérieur des messages, en temps réel, à la recherche de codes malveillants, sans nuire à la vitesse des échanges. L'astuce ? Ne pas attendre que les différents paquets IP, qui constituent une requête sur internet, soient reconstitués pour les analyser, mais effectuer la surveillance dès leur arrivée. Mieux. La structure, basée sur un moteur d'exécution (en langage C) et des modules, permet d'actualiser la solution en fonction de l'émergence de nouveaux protocoles, comme récemment ceux de la voix sur IP. L'autre bonne idée est d'avoir embarqué la technologie dans un boîtier de sécurité tout en un, qui comprenait, entre autres, l'antivirus d'un éditeur britannique, Sophos. Son expertise, Daniel Fages l'a acquise lors de stages d'études chez IBM, à Montpellier.

Ce Lyonnais de naissance y effectuait des tests d'intrusion sur les systèmes d'information d'entreprises. Diplôme en poche, il est engagé. Mais il ne supporte pas la hiérarchie. Il ne reste que quinze jours. Et part proposer ses services de spécialiste de la sécurité aux sociétés de services informatiques de la région lyonnaise, en indépendant. Conscient des lacunes des systèmes existants, il se lance en 1999 dans le développement de Fast. A la fin de l'année, il crée la société Netguards (qui deviendra Arkoon en 2001). Peu intéressé par le management, il fait appel à trois comparses, dont Frédéric Robert, dirigeant d'une SSII avec laquelle il travaillait, qui prend la direction.

Mais il part en 2001, un peu sous la pression des premiers investisseurs qui, ayant misé 15 millions de francs, s'attendaient à une réussite plus rapide. Elle viendra pourtant, dès 2002. Les fonds Syparex et ACE Management réinvestissent alors 3 millions d'euros et proposent à Thierry Rouquet la direction de l'entreprise. Après un passage chez Schlumberger, l'actuel P-DG d'Arkoon découvre l'univers de l'informatique chez Digital Equipement France. Pendant sept ans. En 1994, il crée sa première entreprise, Axidia, une « web agency » qu'il réussit à vendre à l'homologue américain qui dominait alors le marché, Scient. Mais la bulle explose.

Les autres nominés

  • Bertrand Dupont, créateur de DBV Technologie, entreprise qui propose des vaccins par patch.
  • Olivier Baret, réateur de A2iA, entreprise spécialisée dans les systèmes de reconnaissance d'écriture manuscrite.


L'entrepreneur rachète donc pour 1 euro les actifs européens, sauve 30 emplois, et revend l'activité à un Anglais. « Je voulais passer à autre chose et m'investir dans une société industrielle, avec une stratégie à long terme et de vrais investissements. » Il accepte donc de rejoindre Arkoon. Après avoir mis un peu d'ordre dans l'organisation, commerciale notamment, et réglé les problèmes de qualité, il engage la PME sur la voie de la croissance. Plus 30 % entre 2003 et 2004. Idem en 2005.

Arkoon revendique aujourd'hui 15 % du marché de la sécurité des réseaux en France. Et vise la même performance au niveau européen d'ici à deux ou trois ans, avec à la clé un triplement du chiffre d'affaires, dont 20 % en croissance organique. Arkoon a en effet entamé une politique de croissance externe. Initiée en 2005 par le rachat de MSI, spécialisé dans la sécurité des données, alors en difficul- té. Elle devrait se poursuivre à l'international. Daniel Fages, lui, continue à innover avec les équipes de R et D.

Aurélie Barbaux

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS