Entre Tesla et Solar City, les négociations pourraient aboutir dans les prochains jours

Selon Reuters, le constructeur de voiture électrique Tesla et Solar City seraient sur le point d'annoncer un accord concernant leur fusion. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Entre Tesla et Solar City, les négociations pourraient aboutir dans les prochains jours

Tesla Motors et SolarCity ont avancé dans les négociations pour fusionner le constructeur de voitures électriques et l'installateur de panneaux solaires, a appris Reuters, ce week-end, de sources proches des discussions.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les deux groupes, dont l'entrepreneur Elon Musk est le principal actionnaire, pourraient annoncer un accord dans les prochains jours même si un échec des négociations reste possible, selon les sources.

Il n'a pas été possible de savoir si SolarCity réussirait à obtenir dans l'accord une clause dite de "go-shop" qui lui permettrait de continuer à solliciter des offres rivales pendant une période de temps limitée.

Les sources ont demandé à ne pas être identifiées en raison du caractère confidentiel des discussions. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de SolarCity et de Tesla durant le week-end.

Tesla avait annoncé le 21 juin son offre d'achat en actions, d'un montant susceptible d'atteindre 2,8 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros), cherchant ainsi à prendre pied sur le marché des énergies renouvelables destinées aux logements et aux entreprises.

SolarCity n'a plus communiqué sur l'offre depuis l'annonce le 27 juin de la formation d'un comité spécial, comprenant deux de ses administrateurs, pour en évaluer l'intérêt.

Le 20 juillet, en dévoilant la suite de son "master plan" pour Tesla, Elon Musk avait dit vouloir se donner les moyens de créer "de superbes toits solaires avec des batteries totalement intégrées".

A LIRE AUSSI

"On ne pourra y arriver si Tesla et SolarCity restent deux entités séparées, c'est pourquoi il faut les regrouper et abattre les barrières qui les séparent aujourd'hui", avait-il fait valoir.

L'entrepreneur milliardaire est le directeur général de Tesla et il préside le conseil d'administration de SolarCity. Etant doublement partie prenante, il s'est engagé à ne pas voter sur l'accord de fusion quand celui-ci sera soumis aux conseils d'administration des deux groupes, imité en cela par ses deux cousins Lyndon Rive et Peter Rive, respectivement directeur général et administrateur de SolarCity.

(Reuters)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS