Entre menace et opportunités, ce qu'Interpol pense (vraiment) des drones

A l’occasion du Drone Expert Forum organisé par l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) à Singapour, les acteurs du secteur de la sécurité ont abordé la question délicate des "systèmes aériens sans pilote".

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Entre menace et opportunités, ce qu'Interpol pense (vraiment) des drones
A l’occasion du Drone Expert Forum organisé par l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) à Singapour, les acteurs du secteur de la sécurité ont abordé la question délicate des « systèmes aériens sans pilotes ».

Démontrer comment les drones peuvent être en même temps une menace, un outil et une source de preuves pour la police du monde entier. Cette problématique fut au cœur des discussions lors du Drone Expert Forum organisé à Singapour par le Centre d'innovation et l'Unité de lutte contre le terrorisme d'Interpol avec le soutien du Fédéral Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis et la police néerlandaise. Du 28 au 30 août, experts des forces de l’ordre, institutionnels, universitaires et industriels, se sont succédé pour livrer leurs avis, mitigés entre menace et opportunités. Les différentes conclusions ont été publiées dans un communiqué.

Les objectifs de la conférence étaient multiples : élaborer des lignes directrices sur les procédures opérationnelles à suivre, aider les examinateurs judiciaires à extraire les données des drones dans le cadre d’enquêtes de police, trouver un consensus théorique et pratique sur le sujet en vue d’une collaboration internationale plus poussée, identifier les menaces et utilisations potentielles…

Pour un droit mondial coordonné

Quelles solutions ou pistes de réflexion privilégier? Des experts du FBI, de l’OTAN, de la Direction exécutive du Conseil de sécurité des Nations Unies contre le terrorisme, des services de police nationaux et du secteur privé ont souligné la nécessité d’un droit mondial coordonné.

Le forum s’est appuyé sur les résultats des réunions du groupe de travail Drone d’Interpol fin 2017 et début 2018. L’innovation et la technologie policière figureront également en bonne place à l’ordre du jour de la session de l’Assemblée générale d’Interpol qui se tiendra à Dubaï en novembre prochain.

En marge du Forum, les capacités des drones ont fait l'objet de démonstrations

"L'impact des drones sur les activités de maintien de l'ordre dans le monde continue d'augmenter. »

La question des drones prend de plus en plus de place dans l’ordre sécuritaire mondial. Les activités de maintien de l’ordre sont également toujours plus impactées par l’utilisation accrue des drones.

De nombreux exemples viennent confirmer ce constat. Le 3 juillet dernier, Greenpeace avait notamment dénoncé l’insécurité des centrales nucléaires avec…un drone.

A LIRE AUSSI

Greenpeace dénonce l’insécurité des centrales nucléaires avec un drone-Superman et un avion télécommandé

Plus récemment, le 4 août, le Président du Venezuela, Nicolas Maduro, avait été victime d’une tentative d’attentat au drone explosif lors d’une cérémonie militaire. Sur une grande avenue de la capitale Caracas, deux drones avaient explosé non loin de l’estrade où le président se trouvait en compagnie de son épouse et d’une partie du haut commandement militaire.

Drones et terrorisme

"L'impact des drones sur les activités de maintien de l'ordre dans le monde continue d'augmenter […] et il semble que chaque mois, un changement dans le type de menace de drone émerge", estime Steve Watson, chef de la direction de VTO Labs, une entreprise qui propose des solutions technologiques avancées pour la cybersécurité, cité dans le communiqué d'Interpol.

La diversification des drones et leur potentiel d’utilisation dans le cadre d’entreprises terroristes a bien évidemment été au cœur des discutions. Car au fur et à mesure que les drones deviennent de moins en moins chers et que leurs applications potentielles se développent, la menace continuera à augmenter et à évoluer. Parallèlement l’attente envers les Etats et les organisations internationales se fait aussi plus pressante.

Les drones peuvent aussi être de formidables outils

Il ne faudrait pas réduire les drones à leur seule menace. Ces appareils peuvent également être de formidables outils pour les forces de sécurité autour du globe. Ils peuvent être utilisés pour reconstituer une scène de crime ou pour effectuer des missions de surveillance.

Couplés à l’intelligence artificielle, les drones permettraient d’améliorer significativement la sécurité et la productivité des agents de police.

En plus de ces fonctions, les drones peuvent être vus comme des sources de preuves supplémentaires. Un drone qui serait intercepté pourrait fournir des informations importantes comme la vitesse, la hauteur et les coordonnées GPS, selon les experts de la police. Ces détails permettraient de faciliter la recherche des criminels.

"Différents pays voient la technologie des drones de différentes manières : certains définissent les drones comme une arme, tandis que d’autres les classent dans la même catégorie que les avions. En outre, la police commence à utiliser les drones comme outil de son travail opérationnel quotidien", a ainsi précisé Anita Hazenberg, la directrice du Centre d’innovation d’Interpol.

Anita Hazenberg, Directrice du Centre d’innovation d’Interpol

0 Commentaire

Entre menace et opportunités, ce qu'Interpol pense (vraiment) des drones

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS