[Entracte - Livres] Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le numéro 5 de Chanel et même plus

Et si le génie de Chanel était aussi dans ce qu'on nomme depuis quelques années le storytelling ? Soit la création d'un mythe forcément plus grand et plus beau que la réalité, car les humains ont autant besoin de belles histoires pour vivre que d'air ou d'eau. La biographie du numéro 5 écrite par Marie-Dominique Lelièvre (Stock) révèle la construction d'un mythe et de la réalité, plus intéressante finalement avec ses zones d'ombres et ses lumières éclatantes. 

Partager
[Entracte - Livres] Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le numéro 5 de Chanel et même plus
Dans cette biographie non autorisée, Marie-Dominique Lelièvre enquête sur l'histoire du Numéro 5 et sur la fabrication du mythe.

Comment le parfum créé par celle qui était alors une modiste à la mode dans les années 20 du vingtième siècle est-il devenu une des fragances les plus vendues au monde ? C'est à cette question que s'attèle Marie-Dominique Lelièvre dans cette biographie non autorisée du Numéro 5 de Chanel, parue aux éditions Stock. Le terme de biographie normalement réservée aux êtres humains peut surprendre mais en refermant les 250 pages de cet ouvrage riche et documenté il paraît complètement justifié. Le numéro 5 semble être comme un sismographe des humeurs de sa fondatrice et plus globalement de l'histoire de France. Comme toutes les stars, il faut faire la part entre les mythes qui se sont cristallisés au cours du temps et la réalité pas toujours aussi glamour.

L'art du chimiste et... du romancier

"Tout parfumeur est un brin romancier, en plus d'énormément chimiste" résume Marie-Dominique Lelièvre quand elle évoque la naissance du numéro 5. L'histoire selon laquelle le numéro 5 aurait été choisi par la forcément géniale Gabrielle Chanel, qui apprend-t-on n'aimait rien tant que l'odeur de "la jeunesse, de la propreté et de la santé" - n'est pas forcément fausse mais n'est pas complètement vraie. Tout n'est pas si simple, le jus finalement utilisé pour composer le parfum devenu icône avait des précédents et trouver son réel créateur n'est pas si aisé. D'autant qu'il semblerait qu'à l'époque on n'était pas aussi pointilleux sur la propriété intellectuelle. On découvre ainsi les origines orientales du numéro 5 que résume l'auteure dans une jolie formule "le n°5 est un roman russe édité par une Parisienne", on vous laissera découvrir pourquoi et comment.

Mais le coeur du livre concerne le numéro 5 et l'histoire agitée de l'entre-deux-guerres et durant la seconde guerre mondiale. Les pages consacrées à cette période sont dignes des meilleurs romans d'espionnage. Pour commercialiser son parfum, Coco Chanel s'associe aux frères Wertheimer "des capitalistes aguerris qui savent investir dans l'industrie ou la distribution". Gabrielle Chanel prend 10 % du capital de la société commune. Quand arrive la guerre et la menace nazie, la famille Wertheimer rejoint New York et la face sombre de la créatrice du numéro 5 apparaît. Marie-Dominique Lelièvre reproduit une archive glaçante qu'elle a découverte au fil de son enquête : le courrier signée de la main de Mademoiselle Chanel à l'administrateur provisoire des parfums Chanel, propriété jusque-là des Wertheimer qui sont de confession juive.

La collision entre le glamour vaporeux et le tragique de l'histoire est totale et l'on découvre le monde du Paris occupé, digne des meilleurs romans de Modiano, avec des intermédiaires louches, des personnages dont on ne sait plus pour qui ils sont (le savent-ils seulement ?)... A l'image de l'ingénieur et industriel Felix Amiot, pionnier de l'aviation (la SECM c'est lui) et défenseur des intérêts des frères Wertheimer durant la guerre.

Marylin et son numéro 5

Le reste de l'histoire est celle d'un parfum qui deviendra après guerre un best seller mondial grâce au génie commercial des frères Wertheimer, peu rancuniers après les manoeuvres de leur associée. C'est l'époque où le numéro 5 devient le parfum star aux Etats-Unis, jusqu'à la déclaration mythique de Marylin Monroe, qui disait ne dormir qu'avec une goutte de ce parfum.

Il faut tout le talent de Marie-Dominique Lelièvre pour continuer à nous intéresser après les pages trépidantes consacrées à la seconde guerre mondiale. Ainsi, le chapitre narrant en parallèle la cueillette des fleurs du côté de Grasse et une visite d'influenceuses sur le site est un petit bijou. De même, la réflexion sur le luxe à l'heure de la mondialisation est féconde. "Le prix du parfum, inexplicablement élevé pour un produit de masse fabriqué industriellement - chaque flacon ne contient guère plus de 1,5 à 4 euros de produit - est majoré par un ancrage dans un terroir sans égal, par la tradition et l'histoire de la famille qui cultive le domaine, par la rareté des fleurs récoltées.... Comme le notent Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, cette substance industrielle se trouve "enrichie" par la "narration élaborée autour du produit". De la force des mots quand il s'agit de construire un mythe qui méritait d'avoir sa biographie, ne fût-elle pas autorisée.

Le N°5 de Chanel biographie non autorisée Marie-Dominique Lelièvre Editions Stock 21,50 euros

0 Commentaire

[Entracte - Livres] Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le numéro 5 de Chanel et même plus

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS