[Entracte-Livres] Les envolés d'Etienne Kern, ou l'insupportable pesanteur du monde

Dans Les envolés, un court et magnifique roman, Etienne Kern retrace le destin oublié de Franz Reichelt, inventeur d'un parachute. Il offre une méditation sur les forces contraires, la grâce et la pesanteur, avec une légèreté d'écriture remarquable.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Entracte-Livres] Les envolés d'Etienne Kern, ou l'insupportable pesanteur du monde
Dans Les envolés, un court et magnifique roman, Etienne Kern retrace le destin oublié de Franz Reichelt, inventeur d'un parachute.

Qu'est-ce qui a bien pu pousser Franz Reichelt, tailleur pour dames venu d'Autriche, à revêtir son costume d'homme parachute pour sauter du premier étage de la Tour Eiffel et connaître un destin funeste ? On imagine qu'Etienne Kern s'est posé cette question avant de se lancer dans l'écriture de son très sensible roman, au titre poétique, Les envolés.

Au début du XXe siècle, l'aviation était à ses débuts. Blériot était un héros, et nombreux étaient ceux qui rêvaient de suivre ce rêve dangereux. « Ces perdus, ces damnés qui lançaient de gros jouets vers le ciel, sans savoir qu'ils y creusaient leurs tombes. »

Vie modeste et solitaire

Franz Reichelt n'est pas vraiment de ceux-là. Immigré, il est tailleur dans le quartier de l'Opéra à Paris, où il mène une vie modeste et solitaire. Jusqu'au jour où son ami Antonio va, lui aussi, tenter l'aventure des airs. Pour ce dernier, ce sera tragique et il laissera une veuve et une orpheline.

Mais Frantz n'hésite pas longtemps, quand un concours doté de 5 000 francs est organisé par la ligue aérienne et l'Aéro-Club de France. Devant le nombre croissant de morts, ces deux organisations veulent encourager la création d'un parachute. Le tailleur pour dames se précipite : après tout, un parachute est un morceau de tissu. Son intuition est de créer un parachute intégré à la tenue du pilote.

On pourrait objecter que son échec était attendu, compte tenu de son manque de connaissances en physique. Le gagnant du concours, Frédéric Bonnet, était cantinier. Le lecteur contemporain s'étonnera en revanche de la facilité avec laquelle on pouvait sauter à l'époque du premier étage de la Tour Eiffel, sans que grand monde ne s'en émeuve.

Lourdeur du monde et grâce de l'écriture

Ce court roman, d'une incroyable finesse, est écrit tout en nuances. S'y enchaînent le récit de cette histoire incroyable, et celui qui explique pourquoi l'auteur a vraisemblablement été touché par le destin oublié de Franz Reichelt. En peu de mots, Etienne Kern évoque aussi bien cette incroyable histoire, que la folie du créateur qui va au bout de son idée, dût-il en mourir.

Mais qu'on ne s'attende pas à trouver une explication. Le personnage de Frantz Reichelt reste opaque au lecteur. Peut-être parce qu'il l'était d'abord à lui-même, comme le suggère l'histoire d'amour qui le lie à Emma (la femme d'Antonio) ou le lien puissant qu'il tisse avec Louise et sa jeune fille Alice (vous ne verrez plus jamais de la même façon un bouchon de champagne après avoir lu ce roman). Les envolés est aussi l'histoire d'une incroyable solitude.

C'est aussi avec cette économie de mots qu'il éclaire la passion malsaine du public pour ce saut qui s'annonce tragique... « Un mot, un geste pourraient suffire pour sauver Franz Reichelt. Mais il n'est personne. Juste un étranger. Et il est un spectacle. »

A la lourdeur du monde et de la pesanteur Etienne Kern oppose la tendresse de son écriture délicate, créant un effet de contraste saisissant entre le poids d'un corps qui chute et la possible douceur des sentiments. Sans grande illusion toutefois, l'auteur note : « Les gens que nous aimons, nous ne pouvons rien pour eux ». Reste la consolation de la littérature, celle de pouvoir écrire de tous ceux qui ne sont plus, ces mots simples et déchirants : « ils ont été ».

Les envolés d'Etienne Kern, Editions Gallimard.

Les actualités Pathé avaient filmé le saut de Franz Reichelt (la chute finale peut choquer des lecteurs non-avertis)

0 Commentaire

[Entracte-Livres] Les envolés d'Etienne Kern, ou l'insupportable pesanteur du monde

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS