[Entracte - Livres] Comédies françaises d'Eric Reinhardt ou le (pas si) fabuleux destin de Louis Pouzin

Christophe Bys

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cela aurait pû s'appeler les liaisons dangereuses.. entre le pouvoir politique et économique. Le titre était déjà pris et Eric Reinhardt a choisi d'en rire, préférant Comédies françaises. Dans ce "grand roman français", Reinhardt révèle notamment une histoire que connaissaient quelques initiés, celle de l'inventeur du datagramme de Louis Pouzin. Ou comment la France qui aurait pu inventer Internet s'est retrouvée avec... un Minitel. 

[Entracte - Livres] Comédies françaises d'Eric Reinhardt ou le (pas si) fabuleux destin de Louis Pouzin
Amour, art, invention et pouvoirs, le cocktail explosif d'Eric Reinhardt.
© DR

Tout commence et se termine (puisque le début est la fin) par un accident de voiture sur une route de Bretagne, du côté de Lannion. Un lieu qui ne doit rien au hasard dans ce roman où l'histoire des télécommunications est un des nombreux motifs - et celui que l'on retiendra, car on n'est pas L'Usine Nouvelle pour rien.

En effet, Lannion a eu un rôle clé dans l'histoire des télécommunications françaises avec la création du centre national d'études des télécommunications (Cnet). Les initiés - ou plus prosaïquement ceux qui ont passé des vacances sur la côte de granit rose il y a quelques décennies - savaient aussi qu'à quelques kilomètres de là, à Trégastel, Ambroise Roux, emblématique patron de la CGE (l'ancêtre d'Alcatel Alstom) qu'on surnommait le "parrain des affaires" pour signifier son pouvoir d'influence, possédait sa résidence secondaire. C'est donc dans ce territoire super connecté que Dimitri Marguerite, un jeune journaliste de l'AFP, trouve la mort dans un accident de la circulation et ce n'est pas peut-être pas un hasard. 

Internet et théâtre

Dimitri est un passionné de théâtre, un amoureux quelque peu obsessionnel, un amateur d'art surréaliste, un idéaliste élevé par des parents de gauche qui se perd dans un cabinet de lobbying. Quand il n'est pas obsédé par l'idée de retrouver une jeune femme croisée par hasard dans une rue de Madrid et qu'il croit revoir lors d'une représentation au Théâtre de la Ville, Dimitri projette d'écrire un livre sur la rencontre new-yorkaise entre Max Ernst et Jackson Pollock...  ou enquête sur la vie et l'oeuvre de Louis Pouzin.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Louis Pouzin est un VRAI (il existe vraiment) ingénieur français, polytechnicien dont les travaux eurent un rôle important dans la création d'Internet. Car, contrairement à une légende urbaine tenace que le roman de Reinhardt risque d'entretenir, le quasi-nonagénaire, diplômé de l' X promotion 1950 n'a pas inventé Internet mais, avec le datagramme, a crée une pièce-clé de ce qui deviendra ensuite Internet.   

Grandeur de la France et passions égoïstes

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte