[Entracte] "Le temps des ouvriers" sur Arte : une série documentaire engagée et indispensable

Christophe Bys ,

Publié le

Vidéo "Le temps des ouvriers" est une série documentaire de Stan Neumann diffusée sur Arte et disponible en ligne. Engagée, la série est passionnante, car elle constitue un témoignage rare de trois siècles d'histoire sociale. 

[Entracte] Le temps des ouvriers sur Arte : une série documentaire engagée et indispensable
Arte rend hommage au travail des ouvriers dans une série documentaire de près de 4 heures.
© Journées européennes du patrimoine

Il y a d'abord la belle voix grave de Bernard Lavilliers qui récite le texte de ce documentaire de 4 heures (en 4 parties d'1 heure environ), "Le temps des ouvriers". Comme son nom l'indique, il est consacré au travail des Hommes dans l'industrie, et plus encore  dans l'usine. Comme on est sur Arte, la chaîne franco-allemande, l'ambition est européenne et c'est ce qui fait une partie de l'intérêt de ce documentaire qui balaie trois siècles d'histoire, à travers le continent, où l'on découvre par exemple, qu'au début du vingtième siècle la Belgique était la deuxième puissance économique mondiale, grâce à ses usines XXL, quand la France d'alors résistait encore aux sirènes de l'industrie, convaincue qu'elle était que "small is beautiful".

Histoire de l'industrie et de ses critiques

Alternant images d'anciens sites industriels gigantesques - certains en ruine - témoignages d'ouvriers d'aujourd'hui, avis d'experts et animations, cette série donne une idée du bouleversement qu'a été l'irruption du monde industriel au XVIIIe siècle. Certains industriels vont jusqu'à construire quasiment des villes réunissant évidemment le lieu de production mais aussi magasins, écoles et logements. C'est qu'il fallait faire venir la main d'oeuvre depuis les campagnes, lieu de naissance de la proto-industrie. 

Ambitieux, le documentaire de Stan Neumann l'est assurément. Il raconte en même temps l'histoire de l'industrie, l'histoire des idées qu'elle provoque (socialisme puis marxisme...). Elle esquisse aussi une histoire de la culture ouvrière, évoquant les chants, textes... qui sont nés au fil des années. 

Les animations insérées dans le fil du récit sont particulièrement réussies. Elles parviennent à expliquer en peu de mots des concepts pas toujours aisés à comprendre. C'est ludique, bien fait et très élégant. 

Parti pris

On regrettera en revanche le côté monocorde des experts tous très sérieux, mais représentant tous la pensée critique (pour les deux premiers épisodes que nous avons vus). On est clairement dans une histoire de gauche, qui présente le travail industriel sous son jour le plus noir avec le fatal passage sur le travail des enfants dans les manufactures textiles d'autrefois. Le corollaire de ce choix est qu'il idéalise un peu trop le monde d'avant la révoulution industrilelle. Il n'est pas certain qu'il était très joyeux de vivre dans un village médiéval, condamné à travailler la Terre et avec des ressources alimentaires dépendant des aléas climatiques.

Pour difficile qu'a été le temps de l'usine pour ceux qui y travaillèrent, la dimension prométhéenne de l'industrie reste un élément important de l'histoire humaine. L'histoire industrielle est celle d'un déploiement de la puissance humaine, qui n'est pas sans poser de problèmes et justifier des critiques. Reste que ce sujet est suffisamment peu abordé et connu pour faire la fine bouche. Le temps des ouvriers reste un documentaire, qui garde une trace de cette histoire, à un moment où l'on parle de relocalisation.  

 

Le temps des ouvriers, série en 4 épisode d'environ 1 heure disponible sur le site arte.tv ICI

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte