[Entracte-BD] "Le dernier atlas", BD nucléaire particulièrement réussie

Christophe Bys

Publié le

[Entracte-BD] Le dernier atlas, BD nucléaire particulièrement réussie
Deuxième tome d'une BD qui va de l'Inde à l'Algérie pour un récit haletant.
© Ed Dupuis

Il fallait bien cela pour cette superproduction aux allures de bande dessinée. Ils sont quatre auteurs à avoir réalisé les deux tomes (sur trois) de la saga du "Dernier atlas", chaque album proposant un récit haletant de plus de 200 pages. Tout commence par des phénomènes paranormaux dans un coin de désert d'Afrique, des oiseaux qui annoncent comme un malheur. Parallèlement se noue une intrigue autour d'un trafic de flippers, de rivalités pour le contrôle d'un réseau de bars et le grand banditisme international à la recherche d'une arme redoutable pour le compte de groupes terroristes. 

Double suspense

Intuitivement, on sait bien que tout se tient dans cette histoire et qu'à l'issue des trois volumes tout s'éclairera (il faudra attendre, le deuxième volume vient seulement de sortir). En attendant, on dévore cette histoire qui a l'intelligence d'entretenir un double suspense, révélant l'ampleur des ambitions des auteurs. Inventer une histoire où l'indépendance de l'Algérie n'aurait pas été proclamée en 1962 et où François Mitterrand est élu dès 1970. 

Un double suspense donc car Ismaël Tayeb, un truand nantais doit aller chercher un atlas, un de ces robots géants responsables d'une catastrophe en Algérie, abandonné à demi-enlisé en Inde. Le but est de récupérer de dangereux métaux. Réussira-t-il à rapporter son robot à bon port ? Quelle catastrophe ont-ils provoqué dans les années 70 ?

UN récit digne des meilleures séries

On lit cette série (oui on peut parler de série) haletante, en se demandant à la fois quelle est la source du problème et quelle en sera la conclusion... Avec autant d'intérêt pour l'une que pour l'autre. Formidablement construit, passant d'un pays à l'autre en une bulle, le récit reste d'une clarté évidente et on referme le deuxième tome, impatient de lire la suite de cette saga originale et passionnante. 

 

 

"Le dernier atlas" tome 1 et tome 2 De Bonneval, Tanquerelle Vehlmann et Blanchard Editions Dupuis 24,95 euros

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte