Enquête antitrust ouverte aux Etats-Unis sur Broadcom

Broadcom a-t-il eu un comportement anti-concurrentiel lors de discussions avec la clientèle ? C'est ce que va essayer de déterminer la Commission fédérale du commerce (FTC) des Etats-Unis qui a ouvert une enquête antitrust sur le géant des semi-conducteurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Enquête antitrust ouverte aux Etats-Unis sur Broadcom
La Commission fédérale du commerce (FTC) des Etats-Unis a ouvert une enquête pour déterminer si Broadcom a eu un comportement anti-concurrentiel lors de discussions avec la clientèle. /Photo prise le 6 novembre 2017/REUTERS/Mike Blake

La Commission fédérale du commerce (FTC) des Etats-Unis a ouvert une enquête pour déterminer si Broadcom a eu un comportement anti-concurrentiel lors de discussions avec la clientèle, a dit mercredi 17 janvier une source proche du dossier. Elle confirme des informations données en premier lieu par le Wall Street Journal, qui écrit que le spécialiste des semi-conducteurs a été prié récemment de fournir une grande quantité d'informations.

Broadcom a modifié certains contrats de façon à ce que les clients doivent acheter un certain pourcentage de ses produits et non plus un certain nombre, ajoute le WSJ, qui note que le segment mobile du fondeur n'est pas concerné par les investigations.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La FTC s'est abstenu de tout commentaire.

Broadcom a dit que l'enquête de la FTC n'aurait aucune incidence sur son OPA lancée sur Qualcomm. Ce dernier a rejeté en novembre l'offre de 103 milliards de dollars (88,3 milliards d'euros) de Broadcom, jugeant qu'elle le sous-valorisait nettement.

Pour Reuters, Sonam Rai à Bangalore et Liana Baker, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS