ENI table sur un rebond de sa production en 2012

Le groupe pétrolier italien a enregistré une hausse de ses résultats en 2011, annonce-t-il ce 15 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ENI table sur un rebond de sa production en 2012

Malgré l’insurrection en Libye, le bénéfice net d’ENI a progressé de 9,1% à 6,891 milliards d’euros en 2011. Son bénéfice net ajusté a pour sa part légèrement progressé de 1,5% à 6,969 milliards d’euros. Le résultat opérationnel du groupe a augmenté de 8,5% à 17,486 milliards d’euros, et son chiffre d’affaires atteint 109,589 milliards d’euros.

Le groupe précise que sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net ajusté a reculé de 9,5% à 1,54 milliard d’euros. Ce qu’avaient plus ou moins prévu les analystes. Tous ces résultats sont justifiés par le groupe par les conséquences de l’insurrection en Libye. En effet, ENI est le premier producteur étranger d’hydrocarbures dans ce pays. Mais "nos solides relations locales et notre expérience ont aidé à limiter l'impact de la crise", a déclaré le patron d'ENI, Paolo Scaroni, lors d'une conférence téléphonique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La production d'ENI est revenue à 80% de son niveau d'avant le conflit et le groupe prévoit un retour à "plein régime" au deuxième semestre 2012.
Pour l’année en cours, le groupe espère atteindre une croissance de la production totale après une forte baisse de 12,9% à 1,581 million de barils par jour en 2011. Mais le groupe devra faire face à plusieurs défis durant les prochains mois. Notamment en raison des signes de ralentissement de la reprise économique mondiale. Les perspectives pour le secteur sont assez défavorables pour 2012, alors que les ventes de gaz du groupe ont reculé de 11% en 2011.

Malgré tout, "ENI continuera à générer des résultats au plus haut niveau du secteur et à créer de la valeur à long terme pour les actionnaires", selon Paolo Scaroni. Le groupe pourra compter sur une nouvelle découverte géante de gaz au Mozambique, annoncée ce 15 février. ENI avait déjà découvert un gisement géant en octobre dans la même zone d’exploration Mamba. Au total, elle représente 850 milliards de mètres cube.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS