Eni pourrait introduire en Bourse sa nouvelle division d'énergie renouvelable

par Stephen Jewkes, Ron Bousso et Shadia Nasralla
Eni pourrait introduire en Bourse sa nouvelle division d'énergie renouvelable
Le groupe italien d'énergie Eni envisage de filialiser sa nouvelle division d'énergie renouvelable l'an prochain et pourrait introduire une part minoritaire de celle-ci en Bourse afin de lever des fonds nécessaires à sa transition énergétique, a déclaré à Reuters une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini/

LONDRES/MILAN (Reuters) - Le groupe italien d'énergie Eni envisage de filialiser sa nouvelle division d'énergie renouvelable l'an prochain et pourrait introduire une part minoritaire de celle-ci en Bourse afin de lever des fonds nécessaires à sa transition énergétique, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

Cette division, qui comprend la production et la vente d'énergie renouvelable aux particuliers, pourrait être valorisée environ 10 milliards d'euros, a précisé la source.

Eni a revu à la hausse le mois dernier ses objectifs en matière de climat et prévoit d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 sur fond de pression des investisseurs pour que les entreprises réduisent leurs émissions.

Dans le cadre de sa présentation stratégique de février, Eni a dit vouloir fusionner ses activités d'énergie renouvelable et de vente aux particuliers pour en faire l'un des plus grands du secteur en Europe, ce qui permettrait à la division de doubler son bénéfice d'exploitation à 1,2 milliard d'euros en 2024.

"La nouvelle division sera opérationnelle en juin et l'option la plus probable sur la table est de la scinder et de coter 20% à 30% de son capital l'année prochaine", a déclaré la source.

Les autres options portent sur une fusion avec une entreprise existante ou une association avec des partenaires, a déclaré la source, mais elle a ajouté que ces deux pistes étaient moins probables.

D'autres groupes énergétiques en Europe, dont l'espagnol Repsol, envisagent une scission de leurs activités de renouvelables afin de lever des fonds pour réduire leur dette et financer leur retrait progressif du pétrole et du charbon.

Le plan Hercule de réorganisation d'EDF prévoit pour sa part de séparer les activités du groupe entre trois entités distinctes : un EDF "Bleu" pour le parc nucléaire et une branche "Azur" pour l'hydroélectricité - qui pourraient être intégralement renationalisées -, ainsi qu'un "EDF Vert" pour les énergies renouvelables, la distribution et la commercialisation, dont le capital serait ouvert.

Le cours de Bourse des sociétés spécialisées dans les énergies renouvelable a grimpé en flèche au cours de l'année écoulée tandis que celui des groupes pétroliers a fortement reculé sur fond de pandémie due au nouveau coronavirus et de prise de conscience des investisseurs de leur rôle dans l'objectif d'une économie décarbonée.

Une scission de la division d'Eni lui permettrait de plus que doubler sa valeur en Bourse et de lever deux à trois milliards d'euros d'obligation afin de soutenir la croissance de ses activités d'énergie renouvelables.

Sollicité, un porte-parole d'Eni a déclaré: "Comme nous l'avons dit lors de la présentation de notre stratégie, nous étudierons les options pour débloquer de la valeur en fusionnant notre activité de renouvelables et celle aux particuliers.

(Stephen Jewkes, Ron Bousso, Shadia Nasralla,Dmitry Zhdannikov et Nina Chestney; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS