Engrenage d’investissements pour Linamar à Saint-Chamond

30 millions d’euros vont être investis par l’équipementier canadien Linamar sur son site de Saint-Chamond (Loire), issu du regroupement de deux de ses unités de production. 75 personnes seront embauchées dans les deux ans.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Engrenage d’investissements pour Linamar à Saint-Chamond
Moteur Linamar.

L’équipementier automobile canadien Linamar va investir 30 millions dans son usine de Saint-Chamond (Loire) d’ici 2018. Cet investissement sera principalement consacré à l’achat de nouvelles machines d’usinage et à l’automatisation de son outil de production. Ce développement fait suite à la signature de quatre nouveaux contrats avec les groupes Volvo, PSA, Scania et Punch Powertrain. Les premières commandes doivent être livrées à partir du troisième trimestre 2016.

Avec ces contrats et investissements, Linamar Saint-Chamond prévoit de porter son chiffre d’affaires à 80 millions d’euros d’ici deux ans, au lieu de 30 millions d'euros en 2015. Le directeur du site ligérien, Cédric Febbraro, annonce également l’embauche de 75 personnes sur cette même période pour renforcer ses effectifs de quelque 200 salariés actuellement.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Regroupement de sites

Linamar a regroupé en septembre 2015 ses deux unités précédemment à Saint-Etienne et Saint-Romain-en-Gier (Loire) spécialisées dans l’usinage d’engrenages et de carters automobiles. L’équipementier a investi 7 millions d'euros dans l’achat et la réhabilitation de ce bâtiment de 18 000 mètres carrés occupé auparavant par Giat Industries (Nexter aujourd’hui).

Le groupe Linamar emploie globalement 24 000 salariés dans une quarantaine d’usines dans le monde, principalement en Amérique du Nord. Il a récemment acquis le fabricant français de pièces de fonderie Montupet pour 770 millions d’euros. Il souhaite investir par ailleurs dans la reconstruction partielle d’un autre de ses sites de production à Montfaucon (Haute-Loire) pour faire face à la signature éventuelle d’un contrat avec l’équipementier allemand ZF.

Vincent Charbonnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS