Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Engie sort du gaz de schiste en Grande-Bretagne

, , , ,

Publié le , mis à jour le 10/03/2017 À 10H12

Infos Reuters Toujours poussé par sa stratégie de devenir le leader de la transition énergétique, le français Engie a décidé de céder la totalité de ses actifs dans le gaz de schiste en Grande-Bretagne au groupe suisse Ineos.

Engie sort du gaz de schiste en Grande-Bretagne © Wikimedia - Parus-Corax - CC

L'énergéticien français Engie a cédé ses activités de gaz de schiste en Grande-Bretagne au groupe pétrochimique suisse Ineos, a annoncé jeudi 9 mars ce dernier sans préciser le montant de l'opération. Ineos, qui a largement investi pour développer ses activités de gaz de schiste britanniques, a indiqué reprendre totalement le portefeuille de licences du groupe français pour les explorations terrestres, dans lesquelles il possédait déjà des participations pour sept d'entre elles.

Le gouvernement britannique a déclaré vouloir exploiter le sous-sol censé receler des réserves conséquentes de gaz de schiste compenser la baisse de production de pétrole et de gaz mer du Nord.

Plan de cession de 15 mds€

Il en attend la création de quelque 64.000 emplois et un soutien à la croissance économique. Mais le développement a été ralenti en raison d'obstacles des autorités de régulation et de l'opposition d'une partie de l'opinion publique qui juge l'exploitation incompatible avec la lutte contre le changement climatique et craint une contamination de la nappe phréatique.

Personne chez Engie n'était disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations. Toutefois l'opération s'inscrit logiquement dans le plan de transformation d'Engie : céder les actifs thermiques exposés au marché (estimés à 15 milliards d'euros); investir dans le bas carbone et les services énergétiques; miser sur le digital et les ruptures technologiques. 

(Karolin Schaps, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

11/03/2017 - 09h02 -

C'est bien la preuve qu'Engie se fout pas mal d'écologie malgré le mal que se donne l'entreprise pour faire croire le contraire ?
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus