Engie rend son verdict sur l'offre de Veolia, pas de contre-offre d'Ardian

PARIS (Reuters) - Veolia semblait en bonne position lundi pour concrétiser son projet de racheter la participation d'Engie dans son rival français Suez alors que le fonds Ardian a annoncé qu'il renonçait à présenter une contre-offre à quelques heures d'une réunion décisive du conseil de l'énergéticien.
Engie rend son verdict sur l'offre de Veolia, pas de contre-offre d'Ardian
Veolia semblait en bonne position lundi pour concrétiser son projet de racheter la participation d'Engie dans son rival français Suez alors que le fonds Ardian a annoncé qu'il renonçait à présenter une contre-offre à quelques heures d'une réunion décisive du conseil de l'énergéticien. /Photo prise le 28 septembre 2020/REUTERS/Stephane Mahe

Engie, qui a l'Etat pour premier actionnaire, doit réunir son conseil d'administration dans la soirée afin de rendre sa décision sur l'offre de Veolia de lui racheter 29,9% de ses 32% dans Suez.

Le conseil d'Engie avait déjà réservé un accueil "favorable" la semaine dernière à la proposition - revue à la hausse - de Veolia et demandé un délai supplémentaire avant de rendre sa décision finale.

Une porte-parole d'Engie a déclaré dimanche soir à Reuters que le groupe avait "constaté un pas supplémentaire de Veolia pour rendre leur offre amicale" alors que ce dernier a annoncé s'engager de façon inconditionnelle à ne pas lancer d'OPA hostile sur son rival.

Mais Suez s'oppose farouchement au projet qu'il considère comme hostile et redoute un futur démantèlement de ses activités avec le risque de suppressions d'emplois massives.

Bien que ses dirigeants aient rencontré leurs homologues de Veolia et Engie à plusieurs reprises ces derniers jours, Suez a rejeté dimanche les dernières propositions de Veolia, estimant que son offre demeurait hostile.

Pour se défendre, Suez misait sur le projet d'offre alternative emmené par le fonds d'investissement français Ardian qui a fait part la semaine dernière d'une marque d'intérêt pour la part d'Engie dans Suez, sans toutefois donner d'indication sur le prix.

Dans un communiqué diffusé lundi à la mi-journée, ce dernier a toutefois annoncé qu'il ne soumettrait pas de contre-offre aux administrateurs d'Engie.

"Suite à l’expression de son intérêt, Ardian a travaillé sur une offre soutenue par les salariés de Suez et son conseil et nécessitant 6 semaines de due diligence", explique le fonds dans un communiqué.

"Cependant, Ardian, fidèle aux principes de négociations non hostiles, a décidé de ne pas déposer d’offre pour laisser le temps aux discussions en cours."

L'INTERSYNDICALE DE SUEZ FAIT UN SIGNALEMENT AU PARQUET

Suez a diffusé un communiqué au même moment, disant que son conseil, réuni à nouveau ce lundi, est "en ligne" avec la diffusion d'Ardian de ne pas présenter d'offre.

"Le Conseil regrette la précipitation du Conseil d'Engie de vouloir décider sans analyse et sans discussion et dialogue préalables d'une offre alternative qui préserve l'intérêt social de Suez, et celui de ses actionnaires et de toutes ses parties prenantes, salariés et clients", peut-on lire dans le communiqué.

L'action de Suez a amplifié ses pertes, cédant à 14h45 2,89% à 15,605 euros. Veolia propose 18 euros par action pour les 29,9% d'Engie, valorisant la totalité du groupe à plus de 11 milliards d'euros.

Dimanche, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, avait de nouveau appelé Veolia et Suez à discuter afin de parvenir à un accord amiable dans les prochaines heures.

Le bras de fer, étalé en place publique, suscite également des débats parmi les responsables politiques.

Un groupe de parlementaires de la majorité a adressé samedi une lettre à Bruno Le Maire s'inquiétant d'une "fusion forcée" et de son impact sur l'emploi, l'innovation et le prix de l'eau et de la collecte des déchets.

L'intersyndicale de Suez a de son côté effectué un signalement auprès du parquet de Paris et du parquet financier, estimant que les représentants du personnel du groupe avaient été tenus à l'écart du processus.

(Gwénaëlle Barzic et Sarah White, avec Marc Angrand, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS