Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Engie remporte le contrat de rénovation énergétique de 36 mosquées au Maroc

, , ,

Publié le

À l'issue d’un appel d’offres ayant pour objectif de réduire la facture énergétique des mosquées marocaines, l'électricien français ENGIE a été retenu pour le premier lot, dans le cadre d’un groupement avec son partenaire local Reduce Invent Optimise (RIO).

Engie remporte le contrat de rénovation énergétique de 36 mosquées au Maroc © pixabay

L'électricien français Engie a gagné l'appel d'offres initié par le ministère des Habous et des affaires islamiques et la Société d’investissements énergétiques (SIE). Ce projet rentre dans le cadre du programme d’efficacité énergétique dans les mosquées, dit "Programme mosquées vertes" et qui a pour objectif d’optimiser leur performance énergétique. C'est ce qu'annonce Engie dans un communiqué du 16 septembre.

Concrètement, le programme vise la réalisation de travaux de mise à niveau des équipements d’éclairage led, la mise en place de compteurs électriques et de chauffe-eaux solaires dans 36 mosquées à Casablanca, Marrakech et Agadir.

"En outre, la signature d’un contrat de performance énergétique avec la SIE, garantit un minimum de 40 % d’économie sur la facture énergétique, en assurant la maintenance et la performance des installations énergétiques durant toute la période contractuelle de 5 ans" indique Engie dans son communiqué.

Pour réaliser ce projet, Engie a été associé à son partenaire marocain Reduce invent optimize (Rio), une société marocaine créée en 2006 qui opère notamment dans le domaine de l'efficacité énergétique et spécialisée dans les études et la réalisation de projets dans l’économie de l’eau et de l’énergie.

Le français Engie est présent au Maroc depuis 1980. A Tarfaya, il gère avec son partenaire local Nareva Holding un parc de 131 éoliennes et est chargé de la construction de la centrale thermique de Safi. Dans le port de Tanger, Cofely, filiale d'Engie, soutient les autorités portuaires dans la distribution et la maintenance de l’électricité. Dans le facility management, Cofely accompagne l’usine aéronautique Aircelle Maroc, filiale de Safran.

Autre projet, le ministère des Habous et des affaires islamiques et la SIE ont lancé le 16 août un avis d'appel d'offres visant la réhabilitation de 64 mosquées de six villes du Maroc. La date d'ouverture des plis a été fixée le 3 octobre, à quelques semaines de la COP22 à Marrakech.

Ces actions s'inscrivent dans la stratégie énergétique nationale du Maroc dont l’une des priorités majeures est de porter à 52%, les actifs de production électrique issus d’énergies renouvelables à l’horizon 2030.

Nasser Djama

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle