Engie prolonge l'arrêt du réacteur nucléaire belge Doel 1

BRUXELLES (Reuters) - Electrabel, filiale belge d'Engie, a prolongé l'arrêt du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Doel de six semaines, jusqu'au 31 janvier, afin de poursuivre les réparations d'une conduite défectueuse du système de refroidissement.
Engie prolonge l'arrêt du réacteur nucléaire belge Doel 1
Electrabel, filiale belge d'Engie, a prolongé l'arrêt du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Doel de six semaines, jusqu'au 31 janvier, afin de poursuivre les réparations d'une conduite défectueuse du système de refroidissement. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

"Il y a eu quelques inspections et nous avons constaté la nécessité de travaux de réparation plus longs, donc cela prendra un peu plus de temps que prévu", a déclaré mercredi une porte-parole d'Electrabel.

Le réacteur Doel 1, d'une capacité de 433 mégawatts, est le plus ancien de Belgique. Il est à l'arrêt depuis le printemps dernier pour des opérations de maintenance et des réparations, à la suite d'une fuite découverte au mois d'avril.

Le redémarrage de la production de Doel 1 était prévu le 10 décembre.

La situation est tendue en Belgique à l'approche de l'hiver étant donné que seulement deux des sept réacteurs nucléaires du pays produisent de l'électricité.

Engie, qui exploite tous les réacteurs nucléaires belges, espérait en relancer quatre d'ici la fin de l'année en incluant le redémarrage d'une unité à Tihange survenu lundi, plus tôt que prévu.

(Daphne Psaledakis et Bate Felix, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benjamin Mallet)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS