Engie passe à l’offensive dans la voiture électrique et l’autoconsommation

Engie continue à déployer ses offres d’énergies vertes. Celles-ci portent cette fois sur le sujet du véhicule électrique et de l’autoconsommation.

Partager
Engie passe à l’offensive dans la voiture électrique et l’autoconsommation

En octobre dernier, Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, annonçait le lancement d’une offre d’électricité 100 % renouvelable pour les nouveaux clients de l’énergéticien. "Le succès a été au-delà de ce que nous espérions", assure la dirigeante. Depuis, le groupe a enregistré 350 000 nouveaux clients, soit 10 % de plus que la tendance normale.

Fort de ce succès, Engie lance trois nouvelles offres auprès des particuliers, initiatives qui reflètent encore plus la volonté de la dirigeante de détacher son groupe des hydrocarbures pour l’amener vers les énergies vertes. Et ce malgré des résultats qui tardent à venir (perte nette de 400 millions d'euros en 2016 pour dépréciations) et le chahut du cours de bourse.

La première offre est Elec’Charge. Il s’agit d’installer chez les particuliers des bornes de recharge pour 999 euros TTC. Elles permettent de recharger un véhicule trois fois plus vite qu’avec une prise standard. Englie emploie la technologie de l’entreprise néerlandaise EV-Box, acquise le mardi 14 mars. Cette offre vient en complément d’Elec’Car une offre tarifaire déjà en vigueur qui propose une électricité 50 % moins chère en heures creuses pour les propriétaires d’un véhicule électrique.

30 millions de clients particuliers

La deuxième offre est "My Power", il s’agit d’un système d’autoconsommation composé de panneaux solaires en toiture (sans système de stockage). Hervé Matthieu, directeur BtoC France d'Engie, n’hésite pas à parler de "l’offre la plus compétitive du marché" avec une garantie de pose en un jour, 90 % de la production consommée (contre 60 à 70 % en moyenne aujourd’hui) et un prix d’installation de 7000 euros. Dans des zones particulièrement bien exposées au sud, l’électricien annonce des économies jusqu’à 600 euros par an sur la facture d’électricité. Engie se positionne clairement dans une concurrence frontale avec l’offre "Mon soleil et moi" d’EDF lancée à l’été 2016, qui vise 3000 installations par an.

La dernière offre concerne les tarifs avec un tarif de l’électricité réduit de 30 % le week-end. Cette possibilité était déjà disponible pour les foyers équipés du compteur communicant Linky. Elle touche désormais tous les compteurs grâce à un dispositif à lecture optique développé par les équipes de l’énergéticien.

Si ces offres sont aujourd’hui déployées en France, des initiatives similaires sont menés dans les 12 pays où le groupe est déjà présent dans le secteur des particuliers. Au total, il compte 23 millions de contrats (dont 3,2 millions en France) et vise 30 millions de contrats en 2020.

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS