Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Engie confirme l’arrêt de ses investissements dans le charbon

, ,

Publié le

Confirmant des propos de Ségolène Royal, la direction Engie annonce la fin des investissements du groupe dans le charbon. Le premier énergéticien mondial conserve ses actifs existants et les projets en cours, mais ne lance plus de nouveaux chantiers. Il se retire en particulier du projet de grande centrale en Turquie.                      


Ségolène Royal, interviewée par Jean-Jacques Bourdin le 14 octobre 2015 - Capture d'écran BFMTV

Lors du dernier conseil d’administration d’Engie qui s’est déroulé les lundi 12 et mardi 13 octobre, la décision a été prise de mettre fin aux investissements dans le charbon a confirmé le groupe contacté par l'Usine Nouvelle.

L'énergéticien va conserver ses centrales en activité, soit 30 unités qui comptent environ pour 15 % de son mix électrique. Par ailleurs, les projets les plus avancés seront menés à leur terme. En revanche, les dossiers encore en cours de négociation, comme la grande centrale Ada Yumurtalik en Turquie (1320 MW), sont stoppés. Le groupe confirme aussi qu’il se retire de la construction de la centrale à charbon de Thabametsi en Afrique du Sud (600 MW).

Engie avait prévu de communiquer sur le sujet en prévision de la COP21. Mais il s’est fait griller la politesse par la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, qui, invitée sur BFMTV, a révélé l’information. "Les entreprises françaises vont retirer leurs investissements dans le charbon, et Engie s'y est d'ailleurs engagé", a-t-elle déclaré. Un tiers du capital d’Engie est détenu par l’Etat.

"On ne peut pas d'un côté déplorer les effets catastrophiques du dérèglement climatique et de l'autre continuer à investir dans les énergies fossiles, avait souligné la ministre. Il faut de la rigueur et un bon ordre des choses." L'Etat avait déjà décidé de retirer toutes les aides à Alstom pour l’exportation de centrales à charbon.

EDF en cours de revue stratégique

Reste à savoir désormais ce que va faire EDF qui détient également 16 centrales à charbon, dont deux en France. Lors d'une conférence, mardi 13 octobre, la directrice du développement durable d'EDF, Claude Nahon, a assuré qu’une revue stratégique de l'ensemble des actifs fossiles du groupe en Europe continentale est en cours. "Cette revue stratégique devrait prendre fin en 2016, nous ne pouvons pas affirmer qu'il y aura des fermetures pour le moment."

L'électricien a réduit de 3 000 mégawatt sa production d'électricité à base de charbon entre 2013 et 2015, en fermant ses dix unités de production au charbon les plus vétustes en France.

Il y a quelques jours, l’association écologistes Les Amis de la Terre avait dénoncé l’utilisation du charbon par les deux énergéticiens EDF et Engie dont les 46 centrales à charbon émettraient 151 millions de tonnes de CO2. Dans la perspective de la COP21, le sommet sur le climat qui se tiendra début décembre à Paris, Jean-Bernard Lévy et Gérard Mestralllet, les patrons des deux entreprises, se sont prononcés pour la mise en place d’un prix du carbone efficace et favorables aux énergies les moins émettrices.

Pour mémoire, le charbon est le premier fournisseur d’énergie primaire et d’électricité de la planète, dont il couvre 40 % des besoins. Sa part est même beaucoup plus importante dans des économies en forte croissance comme la Chine et l’Inde. En France, en 2014, le charbon a compté pour 1,5 % de la production d’électricité, deux fois moins que l’éolien.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle