L'Usine Energie

Engie commence à sortir du nucléaire

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Isabelle Kocher, la directrice générale d’Engie, n’a jamais caché son scepticisme face aux projets de nouveau nucléaire. Elle le prouve en cédant sa participation de 40 % dans le projet Nugen. Il s’agit de la construction de trois réacteurs AP1000 de l’américain Westinghouse, filiale de Toshiba, pour une puissance de 3,8 gigawatts à Moorside, en Angleterre. Selon le japonais, la transaction s’élèvera à 15,3 milliards de yens (environ 130 millions d’euros). Engie a pu engager cette procédure à la suite du dépôt de bilan de Westinghouse fin mars. Le groupe français, qui exploite sept réacteurs en Belgique, est toujours impliqué dans un projet de quatre réacteurs nucléaires Atmea (réacteurs d’Areva et Mitsubishi) en Turquie. Mais ce projet est en phase d’étude de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte